Rire comme une baleine – Marc Levy et Florent Bégu

Les enfants connaissent-ils l’expression « rire comme une baleine »? Marc Levy va les aider à s’approprier le sens grâce à l’histoire d’un petit bateau. Que diriez-vous d’embarquer?

Deux enfants discutent et la petite fille annonce « J’ai adoré ce film! J’ai ri comme un balade! » Son ami ne comprend pas ce qu’elle veut dire alors elle lui conseille de lire une petite histoire. Donc il va se plonger dans une intrigue pour découvrir ce qui va arriver à Bouty qui « était un tout petit bateau qui rêvait d’aller se promener en mer. Mais les grands navires le lui interdisaient. » Les vagues en mer sont tellement hautes qu’il risquerait de se briser en mille morceaux. Il était triste de cela et il en parlait régulièrement à son meilleur ami, un vieux chalutier échouer. Lui a connu la force de l’eau et cela lui a laissé beaucoup de beaux souvenirs. C’est décidé, il va partir pour faire son expérience qu’importe ce qu’en pense les autres. A sa grande surprise, Bouty va y faire une rencontre étonnante. « Je ne suis pas une vague, je suis une baleine. Et toi, petit bateau qui es-tu et que fais-tu ici? Tu es perdu? »  Il affirme que non, il poursuit son voyage. Seulement il ne peut faire face aux énormes vagues qui se profilent, quoi faire? Par chance, son nouvel ami la baleine arrive et les fait fuir.  Maintenant ils sont liés par un lien affectif. La baleine l’accompagnant chez lui, va lui faire un jolie cadeau pour prouver à tous les autres qu’il a fait un incroyable voyage.

Le nom du personnage principal se nomme Bouty qui n’est pas sans me rappeler « Les révoltés du Bounty » qui parle d’une mutinerie. Est-ce vraiment un hasard? Surtout en sachant que Marc Lévy possède une culture littéraire. Le petit bateau qui est vraiment de taille inférieur par rapport aux autres va vivre une aventure incroyable en n’écoutant pas les plus grands. On dirait presque une histoire à la Disney avec un gentil happy end. Faut-il lire de façon implicite une incitation pour les enfants à ne pas écouter les parents pour faire ce qu’ils veulent? L’objectif était quand même d’expliquer l’expression rire comme une baleine qui se fait à un moment en deux phrases. Pourquoi toute cette longue histoire sans vraiment de rapport avec le rire d’une baleine? C’est un choix d’écriture de l’auteur. Un concept que je trouve pas très convainquant. Le plaisir de lecteur est tout de même au rendez-vous grâce à Florent Bégu. Son graphisme plein de douceur et de délicatesse incite à tourner les pages. Surtout que sur chaque double page, il faut trouver un lapin qui s’est caché. Rien de tel pour prendre le temps d’admirer tous les détails. 

Une jolie petite histoire dommage qu’elle ne soit pas vraiment en lien avec l’objectif premier d’expliquer une expression aux plus jeunes.

Une réflexion sur “Rire comme une baleine – Marc Levy et Florent Bégu

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 225 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s