Hoshin – Tome 5 – Ryu Fujisaki

Le moment tant attendu est enfin là. Une méga bagarre va opposer l’équipe de Taigong à celle de Daji. Lesquels des immortels va finir par mourir?

Wen Zhong n’avait pas le choix de jouer le jeu de son ennemi en envoyant des immortels tuer, son ancien ami, Huang Fei-Hu. Il est devenu maintenant un opposant à son roi et le prix à payer pour ça est sa vie. Choisir fidélité à son souverain même s’il est manipulé par une démone ou à son meilleur ami qui a toujours été là, n’a pas été un choix si facile à prendre. Même si au final, le roi prend le dessus qu’importe ce qu’il demande. La raison n’a pas son mot à dire ici. Alors il ordonne à des braves et sauvages ermites de l’île aux neuf dragons de faire la peau à Huang Fei-Hu et ceux qui l’accompagne. La réputation de ces ermites n’est plus à faire. La tendresse et la gentillesse ne sont pas les termes qui peuvent le mieux les définir, bien au contraire. Par conséquent, ce qui devait arriver arriva. C’est Taigong qui répond en premier aux hostilités. Et comme à son habitude, il montre ces aptitudes un peu particulières tel être un meilleur combattant quand il est saoul. Ces compagnons sont assez surpris et dépités de cette façon de se démener. Eux aussi vont pouvoir montrer un peu l’étendu de leur savoir faire. La lutte du bien et du mal pourrait paraître évidente. Mais c’était avant que Shen Gongbao mette son nez dans l’histoire. Car en prévenant Wen Zhong que ces sbires voulaient détruire Xiqi, cela a peut-être changé la donne.

Enfin on a le droit à un combat digne de ce nom. On n’en pouvait plus de nous laisser envisager une bataille qui n’arrivait jamais. Tous les personnages ont été placés dans les 4 précédents tomes et maintenant on va les voir à l’action. Après tout se sont des immortels (qui peuvent mourir) supra-forts qui sont soit du côté du bien ou soit du côté du mal. Là, chacun à son camp et sait ce qu’il doit faire : tuer le gars d’en face. Chacun a des baobeis particuliers qui leur donnent un pouvoir. Ryu Fujisaki peut faire preuve d’imagination car il peut se faire plaisir sur tous les modes de combats possible. Alcoolisme, explosion, vibration, capillarité, arme en dure ou en matière mystérieuse chaque bonhomme va montrer sa dextérité dans le maniement de ses compétences. Presque tout le tome est consacré à Taigong car il a un style très particulier pour affronter les autres. Il doit s’imposer comme leader mais ce n’est pas certain que cela soit concluant. La suite promet des scènes un peu plus pimentées car le combat bien contre mal va devenir moins net. Qu’elles sont les nouveaux enjeux qui vont se mettre en marche?

Un tome dynamique qui annonce bien des combats haut en couleurs. A quand la suite?

3 réflexions sur “Hoshin – Tome 5 – Ryu Fujisaki

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 200 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Ma PAL de juin 2020 | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Bilan culturel – Mai 2020 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s