Kimi wa pet – Tome 10 – Yayoi Ogawa

C’est bon, Hasumi et Sumiré ont décidé de franchir un pas ensemble. Ils vont devenir mari et femme. Mais est-ce bien ce qu’ils souhaitent vraiment?

Pour Hasumi et Sumiré, c’est un grand jour qu’il faut marquer d’une croix blanche. Maintenant le mot mariage a été dit et cela va engendrer un changement de situation. Il va falloir penser à la présentation aux familles, au fait de devoir habiter ensemble, envisager d’avoir un enfant, d’abandonner les animaux de compagnie…. Ne mettons pas trop la charrue avant les boeufs. Il faut déjà que Sumiré accepte de s’éloigner de Momo pour avancer dans la vie. Mais quand sa soeur s’approche de lui avec une paire de ciseaux, elle imagine le pire. Elle se jette sur lui pour le protéger. Pourquoi une telle réaction? Hasumi n’a pas plus l’esprit tranquille avec Shioru à son appartement. Il commence lui aussi à s’attacher à sa chatte de compagnie. Heureusement que le hasard met sur leur chemin des choses qui repoussent le véritable engagement qu’ils se sont promis. Est-ce un signe du destin qui veut leur faire passer un message?

Où en sommes-nous de notre trio amoureux? Sumiré veut précipiter les choses car elle veut libérer Takeshi. Mais au fond d’elle, elle est déchirée. Comment pouvoir être heureuse en toute liberté? Avec Hasumi, il faut toujours faire semblant d’être ce qu’il veut qu’elle soit. Comment tenir sur la longue durée? Et Hasumi héberge Shioru qui lui fait du chantage. Pourtant ne dit-il rien à Sumiré? Cette base pour un futur couple n’est pas stable du tout. Les choses démontrent qu’au final, ils n’ont à faire à ensemble. Même si nous, nous le savions les informations deviennent concrètes. Par chance, un couple, celui d’Emma et Hugh lui avance de façon plus sereine. Même l’animal de compagnie de la journaliste, un petit cochon, a su conquérir le coeur de son futur époux. Un peu de tranquillité affective dans ce manga plein de tourment. Mais Yayoi Ogawa ne nous laisse pas ainsi avec rien à nous mettre sous la dent. Puisqu’on découvre un peu plus de chose sur la famille de Sumiré avec deux de ces soeurs, Shinobu et Akané, qui ne sont pas spécialement rigolotes. Malgré la distance entre elles, on sent un vrai attachement bien que cela cache bien des rancoeurs. Nous en saurons plus dans un tome suivant. Les femmes doivent toutes s’interroger sur leurs sentiments. Elles doivent être souvent à la hauteur des espoirs que l’on place en elles. Qu’importe ce qu’elle ressente, c’est secondaire. Bienvenue dans une société misogyne.

Une nouvelle étape affective dans notre duo amoureux. Vont-ils enfin prendre un autre chemin?

2 réflexions sur “Kimi wa pet – Tome 10 – Yayoi Ogawa

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 175 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel – Mai 2020 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s