Kick-Ass 2 – Tome 1 – Restez groupés! – Mark Millar et John Romita Jr.

Bienvenue dans le monde trash des bisounours. Vous pourrez glisser sur un arc-en-ciel de ciel ensanglanté qui vous mènera peut-être à votre perte. A moins que quelqu’un vienne vous sauver. Mais qui osera?

Kick-Ass digère difficilement ce qui c’est passé dernièrement. La mort de Big Daddy d’une balle dans la tête devant ses yeux. Et surtout la trahison de ce Red Mist, Chris Genovese, qui n’était au final que fifils à son papa, un parrain de la mafia. Dans son monde d’adolescent puceaux en surplus d’hormones, il est détesté par l’élue de son coeur, Katie Deauxma. Il s’est fait passé pour un homo pour gagner son amitié. Le retour de bâton est sans demi-mesure. De son côté, Hit-Girl est redevenue Mindy. Une petite fille blonde, gentille et adorable. Du moins, en apparence car en elle vit une panthère prête à tout déchirer. D’ailleurs, elle va entraîner le petit Dave qui manque encore de pratique. « Et comment tu veux apprendre à te battre? On n’est pas dans Karate Kid là. C’est pas en lustrant des voitures pendant un mois que t’auras ta ceinture noire ».

Dans la rue, il n’était plus seul. Il a rencontré Doctor Gravity, un gars un peu comme lui, en version adulte. Ce n’est que le début de la surprise, car il va rejoindre une ligue de super-ordinaire héros. « C’est le truc le plus cool que j’ai jamais vu ». Avec sa petite équipe, ils vont rendre des comptes à criminels qui exploitent les enfants à des fins sexuelles. Le pauvre Jimmy Kim… Il faut espérer qu’il ne tenait pas tellement à son service trois pièces. C’est fou comme un chien dressé peut attaquer à des endroits bien ciblés. « Putain de merde! Mes couilles! ». La team augmente progressivement aux fur à et mesure de leurs actions qui peuvent être donner du sang, être bénévole au dispensaire, distribuer des avis de recherches…

Bien entendu, la tranquillité va être de courte durée car Red Mist n’a pas dit son dernier mot. Il a pris une sacré dérouillé la dernière fois et la rancoeur est tenace. Kick-Ass aurait du le finir au lieu de le laisser baigner dans son sang. La vengeance a sonné et ça va faire mal. « Les balles dans la tête, c’est la signature des super-méchants…ou des méga-enfoirés comme j’aime à appeler notre joyeuse bande. » Quand on a de l’argent, on peut se payer les vils criminels et tout ravager sur son passage. D’ailleurs Red Mist est mort pour laisser place à Mother Fucker. Hit-Girls va t’elle reprendre du service pour faire la peau à ce petit con? « Il faut qu’on le traque… et qu’on lui fasse regretter que son père ne soit pas fini sur les nibards de sa mère. » Pour l’instant, elle va rester tranquillement à la maison pour faire plaisir à sa mère assez fragile. Sauf que dehors tout prend des proportions démesurées, Mother Fucker tue des enfants innocents, des passants, des flics… Il n’hésite même pas à violer avec ces potes une fille que fréquente dans ces rêves Kick-Ass. Jusqu’où cela va t’il aller? Plus de limite, Kick-Ass et Hit-Girl vont devoir périr.

John Romita Jr. pouvait-il vraiment échappé aux clichés du genre? Et non, dans la ligue de pseudo super-héros, les femmes ont encore des vapeurs. Elles portent des maillots de bains très échancrés soit version SM ou soit version Wonder-Woman. Par contre, les hommes sont recouverts de la tête aux pieds. Car dans ce tome, il a pu laisser son imagination prendre le dessus car une grosse battle entre les méchants et les gentils pointent le bout de son nez. Alors autant commencer à présenter les vrais méchants, ceux qui n’ont aucun scrupule, aucune limite. Comme cette femme avec une jupe au ras de la raie des fesses et un bandeau pour tenir sa poitrine XXXXL. Sur le ventre tatouée on peut lire les CCCP. Son doux nom? Mother Russia, ancienne garde du corps de Vladimir Poutine. Quel talent d’inventivité avec quelques relents de la guerre froide. Tous les clichés du genre sont au rendez-vous. Les super-héros côté force du mal n’hésitent pas à dégainer leurs armes à feu pour tuer sans sommation. Le code d’honneur est d’un autre acabit. Tu tues déjà et tu parles après. Ce n’est pas ça?  Le niveau de violence augmente progressivement pour devenir assez intense voir intenable pour les âmes sensibles. Quand les gentils se vengent ça laisse quelques cadavres ou blessés de personnes coupables de vol, meurtre, détournement d’argent, prostitution… Mais quand les méchants se vengent c’est tout ceux qui se mettent sur leur passage qui paient le prix de leur vie. Aucune demi-mesure.

Mark Millar montre aussi la versatilité de l’opinion public. Car ces héros-ordinaires aident les plus démunis, on les applaudit. Et quand quelque chose tourne mal, personne ne cherche à comprendre ce qui se passe et on les déteste. Les gentils sont relégués au même rang que les meurtriers sanguinaires. La police ne fait aucune distinction et maltraite les gentils pour se venger de la mort de leurs collègues. On simplifie les choses et on s’en prend à n’importe qui, c’est plus facile. Un basique que l’on retrouve dans le racisme et tout ce que l’on ranger dans le même sac par rapport au rejet d’autrui. Cela se résume dans cette expression toute faîtes : la raison la plus simple est toujours la meilleure. La plupart des gens savent que c’est faux mais l’on ne peut rien contre une masse populaire qui réclame du sang pour satisfaire son égo et sa soif de voyeurisme. Une fiction qui a un goût amer de réalisme qui ne peut laisser insensible et nous empêcher de nous interroger. C’est peut-être pour cela que la touche d’humour du cycle précédent a disparu. On devient spectateur d’une violence gratuite dont on ne peut vraiment rien faire. Espérons que la suite change la donne avec un léger souffle d’espoir.

Un premier tome ultra violent qui nous montre une société où l’argent achète tout. Y a t’il quelqu’un qui peut arrêter ça définitivement?

4 réflexions sur “Kick-Ass 2 – Tome 1 – Restez groupés! – Mark Millar et John Romita Jr.

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 175 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel – Mai 2020 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s