Arte – Tome 5 – Kei Ohkubo

Arte vient d’arriver à Venise et le changement d’ambiance est radical. Elle n’est pas au bout des surprises qui vont ponctuer son séjour. Va t’elle arriver à devenir une bonne enseignante?

Elle savait que Florence était un lieu important sur le marché de l’art. Mais qu’elle n’est pas son étonnement lorsqu’elle débarque à Venise. Tous ces gens en habits différents, ces hommes noirs, cette activité… tout est merveilleux. Et ce n’est que le début puisqu’elle vient juste de poser un pierre au sol. Cela continu lorsque Youri l’emmène dans son palais où tout source d’émerveillement. Sans oublier les repas qui sont plus délicieux. Pendant 3 jours, Arte va devoir potasser l’étiquette à vénitienne et cela va être payant. Le soir lors d’un repas dans la famille dans laquelle elle va rester, elle épate tous les convives. C’est là qu’elle rencontre la jeune fille auprès de qui elle va être préceptrice. Caterina se montre assez irrespectueuse à table, pourquoi a t’elle se comportement? Il faudra quelques temps pour qu’elles se fassent confiance. Quand enfin leurs secrets ont été partagés, une grande complicité naît entre elles. Quelque chose s’annonce de prometteur.

Quel plaisir de retrouver l’énergie et l’enthousiasme d’Arte. Une fille qui a décidé de devenir artiste malgré son statut social et son genre. Elle ne deviendra pas une épouse soumise et un bien vendu par ces parents. Avant même l’idée de modernisme de féminisme, elle revendique le droit d’exister en tant que femme et comme artiste. N’oublions pas que l’histoire est inspirée d’une vraie peintre. Après la mangaka prend des libertés pour le bien de son récit. Elle trouve tout ce qu’il faut pour piquer notre curiosité. Une nouvelle ville et surtout de nouveaux défis à relever avec une jeune fille qui aime une chose que son rang l’empêche de faire. Pourra t’elle faire comprendre à son entourage sa passion? La cuisine est abordée et prend complètement la place de la peinture ainsi qu’on a pu le lire auparavant. Arte devient un personnage secondaire qui laisse la place à Caterina, une demoiselle qui a des choses à dire. Je pense qu’on finira par la retrouver sur le devant de la scène car elle doit tout de même réaliser un portrait sur ces 6 mois de présence. J’ai hâte de lire la suite pour en savoir plus sur la cuisine italienne selon les époques. Et bien sur savoir ce que le destin réserve à notre héroïne des temps modernes.

Une nouvelle aventure audacieuse en Italie qui nous donne envie de suivre le destin d’Arte.

3 réflexions sur “Arte – Tome 5 – Kei Ohkubo

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 100 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: CoronaPal de la semaine | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Bilan culturel – Avril 2020 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s