Mon cher ami – Luc Blanvillain

Ce n’est pas facile pour Thomas de concilier amitié, école et parents. Il essaie de trouver le juste équilibre ce qui devient un vrai défi surtout avec l’arrivé de Patrick. Va t’il s’en sortir? 

Thomas, élève de CM2 n’aime ni lire, ni écrire. Pourtant il va tenir un journal sur lequel il va s’épancher. Il adore les jeux vidéo et voudrait s’acheter la nouvelle version de son jeu préféré, « Dragons d’or ». Mais ce n’est pas facile car son père essaie toujours de grappiller ce qu’il lui doit après avoir mis la table ou débarrasser. A l’école, ça va. Il se lie d’amitié avec Théo, l’élève le plus populaire de sa classe. Important de se rapprocher de lui surtout en prévision de son entrée en 6ème. Son stratagème va être remis en question avec l’arrivée d’un petit nouveau en milieu d’année. La maîtresse met Patrick à côté de Thomas. Le souci est qu’il porte un prénom de vieux, ces vêtements font vieux et cette frange lui donne l’air bizarre. Le jeune garçon n’hésite pas à discuter avec Tom. Puis après les parents de Tom l’oblige à inviter son nouveau camarade à la maison le samedi après-midi. L’appréhension monte d’un grand de peur que le nouveau raconte ce qu’il y a dans sa maison et que les autres se moquent de lui après. Mais étrangement, Patrick n’aime pas les jeux vidéos, il préfère les livres sur les oiseaux, les nuages… Les choses vont se précipiter. Il faut choisir entre être populaire ou être bien entouré. Malheureusement la jolie Opaline a un accident et tout est remis en question. Juste son rétablissement compte et les rivalités s’effacent.

Luc Blanvillain a l’habitude des livres jeunesses, ce n’est pas son coup d’essai. Il maîtrise avec beaucoup d’ingéniosité et de simplicité les questions des enfants. Comment être aimé par la majorité pour être intégré? Il faut se rapprocher des gens les plus populaires et suivre les autres. Personne n’a envie d’être moqué et d’être considéré comme bizarre. Pour cela faut-il renoncer à qui on est? C’est l’âge où les émotions commencent à être plus fortes et importantes qu’elles ne sont en vraies. On préfère mentir et tricher que de montrer une faiblesse. On préfère humilier les autres pour éviter de devenir la tête de turc. Il faut aimer les même chose que les autres comme les jeux vidéo et le foot. Par conséquent lire c’est trop nul et cela demande plus d’effort. Tom va changer un peu d’envie pour plaire à Opaline même s’il refuse avouer ce qu’il ressent. Les premiers émois, le moment de la découverte de ces sentiments demande une adaptation. Pour elle, il lira « Notre Dame de Paris » et il trouvera cela assez bien. Un petit élément déclencheur qui l’incitera peut-être à autre chose. Mais est-ce que l’effort sera poursuivi, on ne le sait pas encore. Et l’autre sujet important repose sur le rapport aux parents qui n’est pas toujours facile. Les parents lui demandent comment se passe sa journée, veulent discuter avec lui alors que lui veut seulement manger et jouer. C’est un peu la honte les parents. Par contre étonnamment l’auteur a choisi de mettre que des parents mariés et encore en couple. Une vision peut-être un peu idyllique surtout à notre époque. Mais au final c’est une lecture sympathique pour pré-adolescent. L’histoire prête à sourire et il n’est pas dit que certains lectures ne pourront s’identifier à Thomas, à Patrick ou Théo.
Un ouvrage qui devrait plaire aux jeunes lecteurs avec une police assez grosse, quelques illustrations crayonnés, le format journal intime et une histoire qui mêle amour et amitié. Un bon moment en perspective les attend.

3 réflexions sur “Mon cher ami – Luc Blanvillain

  1. Pingback: La CoronaPal du we | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge lecture 2020 – 100 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Bilan culturelle – Mars 2020 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s