Love Hina – Tome 6 – Ken Akamatsu

Naru et Keitaro vont-ils enfin se révéler leur attirance? Avant d’arriver à cette scène de fin, un troisième personne fait son entrée. Mutsumi va t’elle remettre en cause le fragile équilibre du couple d’amis?

Keitaro prend de plus en plus confiance en lui. Va t’il finir par vraiment ouvrir son coeur à Naru? Grâce à ces deux potes, il arrive à avoir des invitations à bons prix pour le nouveau parc d’attraction qui vient de s’ouvrir. Une occasion de passer du temps en tête à tête mais voilà que toutes les filles s’invitent. Même Naru sera de la partie alors qu’elle avait fait sa dédaigneuse. Bien entendu, il n’aura rien l’occasion de lui dire. Et puis quand Mutsumi arrive pour se préparer à ce fameux concours pour Todei, tout change. Surtout quand Naru découvre que cette fameuse petite fille à qui Keitaro avait fait une promesse n’est d’autre que Mutsumi. En leur donnant cette information, elle a peur de perdre Keitaro. Cela veut-il dire qu’elle est amoureuse de lui? Elle ne peut encore accepter cette idée. Pourtant elle ne montre pas les photos qui permet de prouver ces dires. En plus, elle commence à ce dire que Mutsumi serait mieux pour lui car elle a une plus grosse paire de Robert et elle est un peu tête en l’air. Cela va t’il suffire à détrôner Naru dans le coeur de Keitaro? La réponse ou pas dans le prochain tome.

Il faut dire que souvent Ken Akamatsu rend les filles assez exaspérante. Surtout le personnage de Naru qui hésite à savoir si Keitaro l’intéresse. Elle n’arrête pas de se poser des questions comme Mutsumi ne serait-elle pas mieux pour lui? Pfff. Je sais que l’on devient bête quand on aime mais n’y a t’il pas des limites? Il faut croire que non. C’est le fil conducteur de la série que le scénariste va faire durer encore pendant un certain temps. Ma patience va être mise à rude épreuve mais j’irais jusqu’au 14ème tome. Les troubles amoureux des adolescents à quelque chose de drôle à lire. Dire ce que l’on ressent est très difficile à faire et qu’importe son âge? Mais à l’époque où les émotions sont si vives tout prend des proportions énormes. D’ailleurs, c’est d’ailleurs pour cette raison que toutes les filles ont des formes si généreuses et qu’on les voit très souvent nues ou à moitié nues. Par contre, la morale est conservée car aucun téton n’apparaît. Pour cela, il faut aller vers un autre genre type hentaï où vous pourrez voir tous les morceaux du corps humains. Vous pouvez donner ce manga sans peur à vos jeunes qui sauront s’identifier et rire de bon coeur.

Une vieille série qui sait toujours séduire par son absurdité et sa dérision.

2 réflexions sur “Love Hina – Tome 6 – Ken Akamatsu

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 75 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturelle – Mars 2020 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s