Samouraï 8 – La légende de Hachimaru- Tome 1 – Masashi Kishimoto et Akira Okubo

Si l’on vous dit que les rêves peuvent se réaliser vous me croyez? Hachimaru en doutait aussi mais maintenant il n’est plus qu’un simple garçon coincé dans une boîte. Maintenant son destin reste à écrire.

Les années 90 ont été marquées par trois mangas : One Piece, Bleach et Naruto. Combien de générations ont été biberonnées à ces héros? Masashi Kishimoto, papa du petit Naruto a décidé après la fin (2014 au Japon et 2016 en France) de sa série phare, après 15 ans de loyaux services et 72 tomes de partir pour une nouvelle aventure. En décembre 2018, lors de la Jump Festa 19, il annonce qu’il travaille depuis 2 ans sur une nouvelle série avec un de ses anciens assistants au dessin, Akira Okubo. Prépublié depuis le  dans le magazine Weekly Shōnen Jump et éditée par Shūeisha depuis mai 2019, Samouraï 8 conquiert de nouveaux lecteurs pour une rencontre des cultures qui saura ravir autant les plus jeunes que les plus âgés.

Comme son titre l’indique, les samouraïs sont au coeur de cette série. Vous pensez à des personnages comme Kenshin. Laissez de côté cette idée et ouvrez votre esprit à une rencontre entre histoire, tradition et science-fiction. On pourrait croire que le mélange est un peu casse gueule mais cela serait mal connaître Masashi Kishimoto. Il est arrivé à nous tenir en haleine pendant des années avec un adolescent impertinent qui abritait un esprit d’une incroyable force. Pour protéger ces amis il était prêt à tout faire même créer des situations très chaotiques.

Le pitch est simple et d’une incroyable efficacité pour titiller la curiosité du lecteur.
« Pour tenter de sauver les planètes éparpillées en son sein. Un samouraï a reçu la mission de trouver la « boîte de Pandore », dans lequel le dieu guerrier Fudô Myôô a enfermé le secret qui sauvera le monde. Pour l’ouvrir, il faudra tout d’abord trouver les 7 clés. Hachimaru, un enfant faible et sous assistance médicale depuis sa naissance pourrait jouer un rôle dans cette quête. »

On a comme promis de la SF, de mythologie et des scènes de bagarre garantie. En plus le héros est un adolescent qui petit à petit va s’éveiller au monde et devenir un adulte. Hachimaru a grandi rattaché à une machine géante construire par son père qui l’empêche de sortir de chez lui. Son seul mode pour échapper à la réalité se résume aux jeux vidéos qui lui apprennent l’endurance, la concentration et la curiosité. Il n’est pas seul car son compagnon est un chien qui miaule avec des capacités extraordinaires. Elles s’exprimeront pleinement quand une situation extraordinaire transforme ce gamin sans importance en un samouraï. Son apprentissage pourra débuter à condition de réunir tous les éléments.

Il vient de rencontrer une princesse car apparement sans une nana, il n’est pas motivé à faire son boulot correctement. En plus, la nana en question elle lui est prédestinée. Aucun des deux n’a de liberté de choisir. Mais maintenant les trois éléments qui motivent un samouraï sont réunis, il peut partir avec son maître, Daruma, en quête d’une boîte qui a besoin de 7 clés. Ce chiffre ne vous évoque rien? On dirait un clin d’oeil à une autre série phare : Dragon Ball.

L’univers est très intéressant. Les samouraïs le deviennent grâce à un objet qui les modifient génétiquement. Ils sont un croisement entre un robot et une IA sans oublier d’avoir une conscience. Un choix singulier et audacieux qui correspond très bien à l’idée de tradition et SF. Akira Okubo contribue à la richesse de l’univers avec un dessin arrondi, précis, chaleureux sans oublier la richesse des détails. On est bien loin du style Naruto. Samouraï 8 est bien une oeuvre unique et hétéroclite dans le monde des samouraïs. On prend le temps de lire pour absorber l’ensemble des informations qui nous sont données aussi bien par le texte que par le côté visuel. Il ni a pas à dire on ne se moque pas du lecteur. L’histoire montre déjà sa complexité pour nous inciter à suivre le fil conducteur. Le petit plus est le ton assez décontracté et drôle utilisé qui va être au combien nécessaire quand le côté sombre va se dévoiler. Mais pour ce premier tome, il ne montre pas encore le bout de son nez. La suite s’annonce assez dynamique avec des retournements de situation improbable et des rencontres insoupçonnables.

Samurai 8 - La rencontre entre Hachimaru et Daruma, le samourai chat

Une aventure de samouraï cybernétique qui saura vous séduire et titiller votre curiosité.

Vous retrouverez pleins d’information sur la série sur le site samurai8.kana.fr

/SAMURAI8 HACHIMARUDEN 2019 by Masashi Kishimoto, Akira Okubo/SHUEISHA Inc.

5 réflexions sur “Samouraï 8 – La légende de Hachimaru- Tome 1 – Masashi Kishimoto et Akira Okubo

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 75 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge de l’Imaginaire | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Bilan culturelle – Mars 2020 | 22h05 rue des Dames

  4. Pingback: Littérature de l’Imaginaire – Bilan 1er trimestre – Ma Lecturothèque

  5. Pingback: Littérature de l’Imaginaire – Bilan 2ème trimestre – Ma Lecturothèque

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s