Black Butler – Tome 28 – Yana Toboso

Le vrai Ciel débarque dont on ne sait où. Cette arrivée chamboule toute une organisation mise en place depuis très longtemps. A la fin doit-il ne rester qu’un seul jumeau?

Yana Toboso nous a habitué à créer des rebondissements de haut vol. Et cette nouvelle aventure fait partie de ces tomes marquants dans la série. Car dans la famille Phantomhive vous connaissiez Ciel. Puis on va dit que ce petit garçon mystérieux avait un frère jumeau qu’il a du abandonné. C’est sa souffrance qui a permis de faire un pacte avec le diable. Mais le voilà le frangin qui débarque entier et en pleine forme. Et c’est lui le vrai Ciel, le vrai héritier du domaine. Peut-il alors pour reprendre le pouvoir comme si de rien n’était? Surtout que nous avons vu un vraie cadavre, d’ailleurs est-ce que l’on peut dire qu’il est bien vivant? Car au sein du manoir, à côté du vraie Ciel se trouve rien de moins que l’Undertaker. Il a rafistolé le gamin avec des éléments d’êtres vivants. Donc, il est plus proche de la famille des zombies excepté l’apparence qui fait vrai.

Et dans la galerie des personnages qui ont de la gueule on retrouve nos shinigamis préférés avec le scientifique, Othello et le très étrange, Grell avec sa fourche en forme de cadavre. Scènes de combat garanties et tout le monde va en prendre pour son grade. Surtout si l’on rajoute la police, un chanteur Violet et un tas d’informations trafiquées. Par chance, le vrai Phantomhive possède un réseau d’amis qui sont prêts à lui rendre service. Grâce à eux il va pouvoir s’en sortir. Du moins pour un temps car toute la police les recherche. Vont-ils pouvoir s’en sortir? Le petit comte va t’il pouvoir retrouver son éclat d’antan? Ne vaut-il mieux que son mort-vivant de frère? Seule la suite pourra nous le dire et elle va se faire attendre.

C’est quand on est dans la merde que les vrais amis se dévoilent. Là, le petit comte constate qu’il en a assez peu au final mais ne sont-ils pas les plus importants? Il est dans une merde noire et le majordome n’est pour l’instant pas d’une grande aide. Quelque chose me dit qu’il va se passer un retournement de situation et qu’un seul tome ne sera pas suffisant pour tout nous dire. Il va falloir attendre et attendre pour pouvoir lire les tomes 29 et 30 pour savoir comment tout va redevenir à la normale. La mangaka nous mène par le bout du nez d’un bout à l’autre de l’histoire avec ingéniosité et un singulier humour. Elle titille notre curiosité pour encore mieux nous inciter à patienter. Une sacré coquine morbide qui sait nous tenir en haleine. On se demande s’il faut l’aimer ou la haïr pour cela.

Une suite à la hauteur qui saura séduire les fans de la série et patience, la vérité éclatera un jour…

2 réflexions sur “Black Butler – Tome 28 – Yana Toboso

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 75 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturelle – Février 2020 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s