La chute de l’ange – Stanislas

Quand tout se passe bien, tout va. Mais il suffit parfois d’un imprévu pour que plus d’une destinée change. Quand un ange chute, c’est un autre monde qui s’ouvre.

L’ange volait tranquillement dans les airs comme il le fait d’habitude. Et voilà qu’un son terrible « Crr » signifie une chose improbable et dangereuse. Un morceau de son aile bien de se déchirer. Il n’existe plus aucun moyen de se maintenir dans l’air et donc l’ange choit. Telle une étoile filante, il se dirige droit sur terre. Tout comme la valise qu’il tenait dans sa main. En tout cas, une fois tombée au sol, elle n’était pas perdue pour tout le monde. Quand elle tombe sur la tête d’un conducteur au volant, il va voir ce qui l’a percuté. Par malchance, il n’avait pas bien serré le frein à main et son véhicule s’échoue dans la nature. De colère, il frappe dans la malchanceuse valise. Quand elle s’ouvre, il découvre tout un lot de bouteille. La curiosité le titillant, il en ouvre une par hasard pour savoir ce qui se passe. Il n’est pas au bout de ses surprises. Une contient une plume qui va lui faire pousser des ailes. Ni une, ni deux, il ferme la valise pour s’envoler avec. Sur le chemin, il voit quelque chose qui attire son attention. Ce n’est d’autre que l’ange tombé du ciel. D’un regard, il en tombe fou amoureux. Une fiole dans la valise doit contenir ce qu’il faut pour la sauver. Une métamorphose surprenante qui va en surprendre plus d’un. Que ne ferions-nous pas par amour ?

Stanislas possède une imagination débordante. Et aussi une capacité de savoir raconter une histoire aussi invraisemblable que touchante de façon structurée et poétique. Les façons de raconter une histoire d’amour ne manque pas. Mais en raconter une en quelques pages, sans texte et en bichromie est un autre défi.  Il le relève haut la main en jouant avec malice du noir et du blanc. Comme cette bouteille qui peut changer le jour en nuit et vice versa. Ainsi de la bouteille se projette une nuit étoile dans une journée pleine de luminosité. Des petits détails qui font la différence et qui pousse l’appétence à en savoir plus. J’ai pris le temps de tourner les pages afin de bien regarder chaque détail. Je fais attention aux expressions du visage, des quelques onomatopées (seuls textes), les paysages qui changent aussi bien sur terre, dans le ciel ou sur l’eau. Rien n’est laissé au hasard car tout doit faire sens. Le dessinateur possède un style direct et franc avec ces lignes droites. Il nous mène par le bout du nez jusqu’à la chute étonnante. C’est peut-être pour cela qu’il a choisi de les faire pointus, pour nous montrer le sens de la résolution du mystère. Car cette aventure singulière a un sens qui ne se révèle qu’à la dernière page. Un retournement de situation drôle et plein de tendresse. Les chemins de l’amour mènent à la rêverie et l’art contribue à cela.

Une petite bd que vous prendrez plaisir à offrir à votre amoureux(se) et qui se relit à l’infini.

3 réflexions sur “La chute de l’ange – Stanislas

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 20 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel – Janvier 2020 | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Bilan culture – Janvier 2020 | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s