Les samouraïs – Maître de la guerre et de l’honneur

Les maîtres de guerre japonais n’avaient aucune pitié pour leurs ennemis. Là où on leur disait d’aller, ils partaient leur honneur sous le bras. Seule la victoire est admissible sinon c’est la mort.

Lorsqu’on entend le nom de samouraï, cela évoque aussitôt des films comme « Les sept samouraïs », « 47 Ronin », « Zatoichi »… L’imaginaire autour de ces soldats est inscrit dans la mémoire de chacun. Mais que connaît-on de l’histoire de ces hommes? Au 8eme siècle, l’empereur perd son pouvoir sur les régions au profit des seigneurs, appelés daimyos. Ils se font la guerre entre eux. Pour mener leur combat, ils font appels à des paysans fidèles qui cultivent leurs terres. On les prénomme : les bushis. En 1192, Yoritomo, le chef des Minamoto, devient shogun. Son objectif est simple : pacifier l’empire. Pour cela, il constitue une nouvelle classe de guerriers : les samouraïs qui signifie « ceux qui servent ».

A partir du 12ème, une tradition s’installe car on devient ainsi samouraï de père en fils. A partir de 6 ans, les enfants sont formés à l’équitation, au maniement des armes, la lecture, la calligraphie… Les femmes ne sont pas en reste. Elles aussi sont formées aux arts martiaux pour protéger leur maison et leur famille. La plus célèbre d’entre elle se nomme Tomoe Gozen qui a contribué à la mise en échec du clan Minamoto.

Les samouraïs portent des équipements spécifiques pour être prêt à tout affronter. L’armure pèse entre 25 et 30kg. Ils possèdent un daisho composé de sabres : le wakizashi, une lame courte et un katana, une lame longue. Et un code d’honneur : le boshido (« la voie des guerriers ») qui inclut qu’un homme doit toujours aller de l’avant. S’il perd un combat, il doit se suicider, faire « seppuku » et avec un peu de chance, leur meilleur ami leur coupera la tête. L’année 1868 est une année phare. Déjà, c’est le début de l’ère Meiji qui ouvre le Japon au monde et qui le fait entrer dans la modernité. Mais c’est surtout la fin des samouraïs qui vont rester dans la mémoire collective.

Un petit livre intéressant qui donne de nombreuses informations. Les enfants vont pouvoir se régaler et avoir une nouvelle vision des samouraïs. Cela va leur changer le regard qu’ils peuvent avoir qui est différent de celui des jeux vidéos ou dessins animés. Le petit est les jeux proposés en fin d’ouvrage avec quelques explications de mots clés.

Une manière intelligente et drôle de parler des samouraïs. Une introduction qui pourra les pousser vers d’autres livres plus complets.

3 réflexions sur “Les samouraïs – Maître de la guerre et de l’honneur

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 20 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel – Janvier 2020 | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Bilan culture – Janvier 2020 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s