Animal Lecteur – Tome 3 – On peut pas tout lire ! – Sergio Salma et Libon

Tenir une boutique de bandes dessinées n’est pas de tout repos. Chaque jour, il faut gérer le flot de nouveautés qui arrivent et aussi les clients un peu particuliers. Le libraire n’a pas le temps de buller.

Il arrive à grand renfort de bonne humeur et de folie à faire tourner Bd Boutik. Mais chaque jour est une véritable aventure. D’un côté, il doit gérer les nouveautés qui n’arrêtent pas d’arriver. A peine déposer sur sa table ou dans les étagères, elles doivent repartir direction le pilon. Elles n’ont pas le temps de trouver leur public. Et celles qui restent sont celles très attendues comme la suite d’une série telle Nick Lefort (série imaginaire). La qualité devient-elle alors une certitude ? Bien entendu que non et notre marchand de bd devient marchand de tapis pour vivre. Il est prêt à tout pour inciter les gens à l’achat. La crise est là et il doit faire face au numérique. Même le prix des bd augmente comment le justifier auprès des clients ? Il ne peut pas. Le moral n’est pas toujours au beau fixe car il ne peut plus faire son métier dans les règles de l’art. Faut-il pour autant en finir avec la vie et les bandes dessinées. Non, il résistera encore.

Sergio Salma et Libon ne manquent pas d’imagination pour trouver des histoires à raconter sur notre vendeur de bd. En une page verticale, petit format, ils trouvent les mots et les dessins tout juste pour faire passer un message humoristique. Tout est occasion à rire. Le défi est de taille car ils parlent de sujets actuels : les séries à rallonge qui perdent en qualité, les bd numériques, l’invasion des nouveautés, les clients trop exigeants, le choc des générations sur les supports de lecture, les vieilles séries qui perdurent, le prix en hausse des albums, les rééditions… On ne croirait pas mais il y en a des choses à dire sur le monde de la bande dessinée. Je ne doute pas que les responsables de boutique doivent se retrouver dans ce genre d’album. Leur travail consiste à mettre en avant des artistes, des histoires cependant l’autre partie consiste à faire de la manutention encore et encore. Quelque chose les anime tout de même pour faire ce métier très spécifique : la passion pour le neuvième art.

Une bande dessinée sympathique et drôle qui vous fera voir d’un autre œil le métier de libraire spécialisé.

2 réflexions sur “Animal Lecteur – Tome 3 – On peut pas tout lire ! – Sergio Salma et Libon

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 200 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel août 2019 | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s