Frigiel et Fluffy – Tome 5 – L’île perdue – Jean-Christophe Derrien, Frigiel et Minte

Frigiel, Abel, Alice et Fluffy de l’univers Minecraft sont de retour. Après leur succès contre le Roi des Glaces, ils acceptent de relever un nouveau défi pour découvrir le mystère des Farlands. Mais rien ne va se passer comme prévu. 

Lors d’un échange avec le public lors d’une convention un troll internet vient sur scène et leur lance un défi. « Un vrai explorateur ne se contenterait pas de partir aux sports d’hiver! Et bien il pourrait découvrir ce que cache les Farlands, par exemple ». Un vent d’effroi traverse le public à l’évocation ce lieu. Abel piqué dans son égo accepte le challenge sans consulter ces amis. Maintenant, ils n’ont pas le choix de partir vers cet endroit mystérieux. Par chance, les habitants de Lanniel se cotisent tous pour les aider à partir. Arrivés à Ploufus, il faut trouver un bateau qui les amène aux Farlands. Le seul capitaine qui les accepte à bord se trouve être un pirate. « – Vous ne comptez pas nous arnaquez? – Mais certainement! ». Les voilà prévenus. Ils n’ont pas le choix alors ils vont rester très vigilant. Heureusement qu’au moment où l’on voulait les dépouiller, une tornade détruit le bateau. Toute la fine équipe se retrouve séparée sur une île assez étrange. Frigiel se trouve d’un côté avec son chien, Fluffy et de l’autre côté Abel et Alice. Chacun se débrouille pendant un temps. Abel montre ces talents de constructeur ce qui n’est pas sans laisser Alice indifférente. Peu de temps par la suite, ils arrivent à se retrouver mais Frigiel a cédé à la tentation des pommes de terre empoisonnées. Par conséquent, il n’a pas tout ces esprits ce qui va leur rendre service. Malencontreusement, il trouve une sortie qui va leur permettre de s’enfuir. Vont-ils pouvoir s’en sortir indemnes? 

Contrairement aux autres tomes, l’histoire ne se déroule pas aux Farlands comme on pourrait le croire au début. Ce tome est juste une étape vers ce fameux endroits dont pour l’instant nous ignorons tout. L’aventure débute par un léger conflit au sein de l’équipe car Abel accepte une aventure sans en discuter avec ces amis. Mais l’amitié prime et tous lui pardonne. En plus, tous les habitants les soutiennent. Un choix qui ne peut que mal se passer. Les scénaristes peuvent alors se faire plaisir dans les obstacles qu’ils rencontrent : pirates, tempête, île perdue, nourriture empoisonnée, volcan qui se réveille… Le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer. D’autant plus que les personnages possèdent tous des capacités hors du commun leur permettant de toujours s’en sortir. Ce tome tourne beaucoup autour d’Abel qui est impulsif, bon conteur et fabuleux constructeur. Il aime aussi Alice mais ce n’est pas encore aujourd’hui qu’i va déclarer sa flamme. L’amour reste un thème très secondaire par rapport au reste du récit et à l’intensité du rythme. L’esprit est bien conservé tome après tome. Tout comme le style graphique en forme de carré de Minte, fidèle au monde Minecraft, avec des couleurs vives. Tous les ingrédients sont réunis pour séduire les fans de l’univers qui vont retrouver leurs héros en grande forme partageant toujours une belle complicité. 

Une agréable bande dessinée pleine d’humour et de péripéties. 

Une réflexion sur “Frigiel et Fluffy – Tome 5 – L’île perdue – Jean-Christophe Derrien, Frigiel et Minte

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 150 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s