AST – Tome 4 – Le feu aux trousses ! – Ced et Morin

Le grand seigneur des ténèbres cherche à tout prix la princesse. Mais de nombreux obstacles se dressent devant son chemin. Va-t-il arriver à la ramener dans son royaume ?

N’est pas seigneur qui veut. Avant d’arriver à faire aboutir de sombres dessins, il va falloir apprendre à mener à bien quelques actes. C’est plus facile d’y arriver avec des compagnons ingénieux. Par malchance, sa fidèle équipe se compose plutôt de simples d’esprits assez peureux. Mais grâce à eux, l’apprentie seigneur des ténèbres vit des aventures hautes en danger et péril. Ainsi on ne s’étonne pas de l’incendie lié au réveil de la montagne du diable qui ravage toute la forêt. Heureusement qu’ensemble ils pourront trouver refuge dans un arbre habité par des femmes combattantes où se cache la princesse. A peine retrouvés, ils sont séparés par la torpeur de la nature toutefois un point de rendez-vous est fixé à Bourgville. Une séparation assez courte qui permet de rencontrer un terrible hamster, des soldats squelettes, Krökk le barbare… Le hasard permettra qu’ils se retrouvent tous. Vont-ils pouvoir vivre heureux et épanouis ? L’avenir nous le dira. Sinon pendant ce temps-là, un fantôme mène une enquête pour retrouver une petite fille. Pas n’importe quel enfant en plus. Les retrouvailles vont-elles changer le destin d’un royaume ?

Une série qui ne manque pas de rebondissements. On retrouve notre personnage principal : l’apprenti seigneur des ténèbres qui veut dominer le monde de sa cruauté. Le souci c’est qu’il n’est pas très doué et les gens qui l’entourent le sont encore moins. Une occasion assez géniale pour faire des gags les plus loufoques et improbables les uns que les autres. D’autant plus que les codes de la science-fiction sont bien présents avec des monstres, des sorcières, de la nature avec des pouvoirs, des combats à l’épée, des dragons… Tout est pris au trentième degré. Nous sommes dans un univers singulier où tout est construit pour faire rire le lecteur. Comme c’est une bd à destination jeunesse, les gags restent assez courts mais l’ensemble forme une histoire cohérente. Ced donne encore la part belle aux personnages féminins qui sont toujours plus intelligents comme la princesse casse-pied, l’apprentie du mal ou la fille du gnome, Pernilla. Les filles prennent même le pouvoir dans des quêtes, la révolution est en marche.

Une suite dans la continuité des autres épisodes. J’ai hâte de lire la suite et de savoir ce qui va se passer pour notre apprentie.  

Lire mon avis sur le tome 1, le tome 2 et le tome 3

Une réflexion sur “AST – Tome 4 – Le feu aux trousses ! – Ced et Morin

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 50 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s