Gus – Studio des Champs-Elysées

Et si preniez votre agenda pour noter un rendez-vous avec un talentueux magicien ? Pourquoi me demandez-vous ? Parce que c’est important de passer d’agréables moments qui mélangent émerveillement et rire. Non ?

 

Gus n’est pas un jeune homme ordinaire. Sous son regard charmeur, aux airs d’Edouard Baer et à sa tenue, qui rappelle la folie douce du 11ème docteur (Matt Smith dans Docteur Who), il arrive heureux face au public. Cette petite scène du Studio des Champs-Elysées est sienne. Pendant plus d’une heure, il va montrer sa dextérité à faire apparaître et disparaître des cartes. Mais son savoir-faire ne s’arrête pas là. Il maîtrise parfaitement le travail du close up et créer de surprenantes illusions. Il n’hésitera pas à prendre un harpon pour saisir une carte au vol ou faire des confettis d’un balai. Pour attester de sa talentueuse fantaisie, il va faire appel à la participation du public. Certains montent sur scène et d’autres peuvent rester dans le public. Les enfants font entendre leur enthousiasme à vouloir participer. Une petite fille repartira avec une affiche en paillette du logo de Spiderman. D’ailleurs, se seront même des enfants du public qui vont garder la preuve d’un tour de passe passe où Gus a deviné la couleur, la forme et le numéro d’une carte choisie par trois spectateurs. Il ni a pas dire, il sait se faire aimer. D’autant plus quand le public l’interpelle, il a de la répartie sans jamais sans départir de sa bonne humeur. On sent le plaisir qu’il a sur scène. Jamais son sourire ne le quitte tout comme son œil brillant de satisfaction. Peut-être a-t-il un peu de plaisir pervers à faire des choses étonnantes qui énervent quelques spectateurs qui voudraient connaître le truc.

A seulement 29 ans, Gus a su s’imposer sur la scène de l’illusion. Initialement, rien ne le prédestinait à entrer dans le monde de la magie. Au cours de ces études, lors d’un échange internationale à Hong Kong, il découvre cet art. Avec application, il s’exerce jour après jour. Ce n’est pas pour autant qu’il abandonne sa formation. Bien au contraire, une fois le Master en Sales Managment obtenu, il crée sa société d’animation pour produire l’un des plus magicien les plus prometteur de son temps : LUI. Doucement, il crée sa place et se fait un nom dans les soirées privées. Avant de se faire connaître de toute la nation avec sa participation à « La France a un incroyable talent » où il terminera finaliste. Et au change, il n’aura pas vraiment perdu car Gilbert Rozon l’a invité à participer au Festival Juste pour Rire à Montréal. Peu de temps après, on le retrouvera dans la tournée « The Illusionists 2.0» sous le pseudonyme de The Showman. Maintenant il est de retour sur la capitale avec son spectacle. Entre les affiches dans le métro et sa présence à la télévision depuis la salle ne désemplit plus. Et le plaisir de l’artiste à monter sur scène perdure chaque soir.

Petits et grands restent les yeux grands ouverts émerveillés devant sa magie. Il ni a pas de doute pour les spectateurs, c’est Gus qui a le plus incroyable des talents.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s