Pome – Marie Desplechin et Magali Le Huche

Ce n’est pas facile lorsqu’on déménage, que l’on a une maman très sévère et que l’on a des pouvoirs magiques. Heureusement pour Pome, elle rencontre Verte qui va changer son quotidien. Un vent d’amitié va souffler dans l’univers des sorcières.

Une maman et sa fille viennent d’emménager dans l’immeuble. Ray naturellement aide à porter des cartons même si l’accueil n’est pas très chaleureux. Il en profite pour discuter avec Pome qui a le même âge que sa petite fille, Verte. D’ailleurs, très vite, les filles deviennent les meilleures amies du monde. Leur relation va prendre un nouveau tournant quand elles se rendent comptes qu’elles sont toutes deux des sorcières. La mère pas très commode se détend quand elle reçoit un appel. L’illustre sorcière Anastabotte souhaite former sa fille avec sa petite-fille Verte. Rien ne pouvait faire plus plaisir à cette maman acariâtre. Une chance pour Verte et Pome qui peuvent maintenant en profiter pour passer plus de temps ensemble et faire des bêtises. Mais elles ne pensent jamais à mal et en cas de problème, elles savent que la grand-mère sera là. Normalement, les gens normaux n’ont pas le droit de connaître leur secret. Toutefois, on peut parfois faire des exceptions surtout quand ils sont gentils.

Le duo Marie Desplechin et Magali Le Huche revient pour une nouvelle aventure. Après « Verte« , elles adaptent la suite de la série de romans jeunesses de Marie Desplechin en bande dessinée avec « Pome ». Tout comme le premier tome, on retrouve la bonne humeur et l’humour avec une légère touche de magie. Les personnages sont toujours autant attachants. Comment ne pas adorer ces petites filles qui doivent se construire dans une famille compliquée recomposée ou sans père. La relation avec leur mère reste très complexe à cause de leur caractère assez sévère et des humains normaux. Une belle leçon d’acception de la différence nous est donnée. Par chance, l’affection et la bienveillance des grands-parents compensent tout. L’identité visuelle créée par Magali Le Huche apporte une touche pleine de tendresse et de vitalité. La rondeur des formes et la douceur des teintes nous plonge dans une ambiance joyeuse. Tous les ingrédients sont au rendez-vous pour passer un agréable moment de lecture.

Un nouveau tome toujours aussi plaisant. Une certitude, il ni a pas que les enfants qui vont adorer passer du temps avec ces petites sorcières.

Lire l’avis de Les lectures d’Antigone : « Une série qui ne peut que plaire aux jeunes lecteurs, il me semble, car exempte de mièvrerie, et suffisamment espiègle pour séduire. Vivement la suite ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s