Le chasseur de papillons – Adolie Day et Bernard Villiot

51JJza-G7XL._SY300_4ème de couverture
Miss Kabuki aimait les papillons.
Elle s’en inspirait pour confectionner
des broches qu’elle épinglait
sur le revers de ses vêtements.
Monsieur Mirliton aimait aussi les papillons.
Il les attrapait dans ses filets pour ensuite
les épingler dans des vitrines.
Mais un jour, certains papillons
furent menacés de mort et d’extinction.
Alors, miss Kabuki décida de donner
une leçon au chasseur de papillons.

Capture d’écran 2014-10-05 à 11.19.30 Adolie Day est une artiste très talentueuse et lorsqu’elle a décidé d’accompagner Bernard Villiot, une certitude ne pouvait qu’en émaner. Le livre allait promettre un voyage autour de la poésie, de la fantaisie et de l’onirisme. Alors c’est avec délice que j’ouvre Le chasseur de Papillons.

Mme Kabuki et M. Mirliton partagent une passion commune : les papillons. Mme Kabuki part elle en quête de papillon à travers le monde afin de s’en inspirer pour en faire des créations. Alors que M. Mirliton traverse la planète pour les ramener et les accrocher chez lui et les vendre. Cela pourrait aller mais son envie dévorante le pousse à tuer de plus en plus d’animaux rares. La douce Kabuki ne peux pas accepter cette situation et va tout faire pour éviter l’extinction définitive de ces animaux qu’elle admire.

image-9

Bien entendu, tout est bien qui finit bien. L’écriture souple et légère se marie à merveille avec le dessin délicat et sublime qui donne le côté merveilleux à cette histoire. Les pages se tournent avec une grande douceur car je lis doucement le texte avec cette police très bien choisie et surtout j’admire les dessins, les couleurs, les superpositions de textures. Il y a tout pleins de petits détails à voir et à regarder partout, les yeux voyages et l’esprit avec.

image-10

Ce livre est un petit bijou de ravissement pour les yeux et cela devient une certitude qu’Adolie Day est une grande artiste à suivre. Alors si par hasard, vous trouvez cet ouvrage, cédez à la tentation que cela soit pour les grands ou les petits.

5 réflexions sur “Le chasseur de papillons – Adolie Day et Bernard Villiot

  1. Pingback: Mon auto-chalenge – 200 livres en 2014 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s