Je suis un sournois – Peter Duncan

je-suis-un-sournois4ème de couverture
Lacey était belle, blonde et fière, comme une de ces déesses grecques pour qui des hommes en péplum brûlaient de l’encens et arrachaient les coeurs aux moutons. Nous nous connûmes par un beau matin ensoleillé où, après un bain solitaire, je sortis de la rivière pour la trouver assise sur mes vêtements. Elle me prit alors ma vertu, avec un sourire sournois, à faire gondoler la fourche de Satan en personne.

Capture d’écran 2014-10-05 à 11.19.30

Comment rester insensible devant ce titre et cette couverture chez Folio Policier? On ne peut raisonnablement pas. Alors j’ai craqué pour cette lecture qui emmène directement le lecteur dans une petite ville des Etats-Unis à la recherche d’un meurtrier.

Tout le monde connaît Buck Peters à Greenhill dans le Tennessee. Fils idéal, adoré par sa maman et ses amies veuves, marguilliers et surtout shérif qui veut faire respecter la loi. Mais voilà, les autres personnes qui dirigent la ville eux y sont arrivés grâce à leur argent et à leur malhonnête. Un jour, il leur fera payer cette facilité et surtout cette médiocrité qui nuit gravement à tous le monde. Alors bienvenue dans une ville où tout ou presque est permis tant que le dimanche vous venez à l’église prier et faire du social.

C’est sans aucune surprise qu’en de nombreux coin de rues on croise des alcooliques. Et l’on en retrouve encore plus, près de ces bars où l’on découvre des aguicheuses qui séduisent les hommes mariés qui laissent leurs femmes à la maison. En plus de cela, une femme fatale est dans la ville qui rend totalement dingue tous les hommes qui ne veulent que coucher avec elle. Toutefois, elle se refuse à tous ou presque tout en rendant jalouses toutes les femmes, bigotes ou pas. Voilà, que pendant la messe, on demande en urgence Buck. La belle Rita a été tuée. Arrivé sur place, le coroner déclare a un suicide. Etrange quand même lorsque ce dernier montre une arme qui ne correspond pas aux gabarits des balles trouvées sur place et qu’il est étrange que le mur autour d’elle soit remplie d’impacts de ces dernières.

Mais Buck était le confident de cette beauté jalousée et il sait beaucoup de choses sur les hommes du pays. Et quand son adjoint Delbert, découvre son journal intime dans lequel il y a des secrets qui va permettre aux inspecteurs de se faire respecter de tous, cela va tout changer. Au fur et à mesure de l’enquête, tous les soupçons se tournent vers Kip Belton, assez détesté. Surtout par Buck qui est l’amant sexuel de sa femme, Lacey, qui le déteste de tout son coeur. Elle s’est promise de venger la mort de son père en épousant Buck en l’ennuyant le plus possible. Et elle va y arriver car jamais elle ne couchera avec cette homme et dépensera tout son argent. Le tout chapeauté aidé par Pert, soeur de cette homme feignant et imbu de lui même.

Bien entendu, tout est bien qui fini bien et les gros salauds vont mal finir. Les pages se tournent avec délice car l’enquête est menée de façon judicieuse. Je me suis attachée à ce flic catho qui couche régulièrement avec la femme d’un autre qui à fait de lui son esclave sexuel. Tout comme son second, Delbert qui a beaucoup de difficulté à garder son calme, à ne pas être violent, vulgaire et qui s’emporte très vite. Puis aucun personnage n’est équilibré et chacun traîne beaucoup de casseroles à son cul donnant une certaine égalité entre tous. Le bonus est le ton léger et l’humour subtile de la plume de Peter Ducan. Il est bien dommage que cela soit le seul ouvrage traduit de cette auteur.

Alors si vous avez envie de suivre une bonne enquête policière qui laisse surprendre le lecteur, allez à la rencontre du sournois. Vous allez l’adorer.

Dans un style semblable
Joe de Larry Brown

3 réflexions sur “Je suis un sournois – Peter Duncan

  1. Pingback: Mon auto-chalenge – 200 livres en 2014 | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Le challenge USA revient | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s