Jonathan Livingston le Goéland

images-7

– Ma foi, après tout, si nous n’appartenons pas à la communauté, pourquoi obéir à sa loi? 

Comment se fait-il, fit observer Jonathan, rêveur, que la chose la plus difficile au monde soit de convaincre un oiseau de ce qu’il est libre et de ce qu’il peut s’en convaincre aisément s’il consacre une partie de son temps à s’y exercer? Pourquoi faut-il que cela soit si difficile? 

Oh! Fletch, ce n’est pas cela qu’il s’agit d’aimer! Tu n’aimes ni la haine, ni le mal, c’est évident. Il faut t’efforcer de voir le Goéland véritable – celui qui est bon – en chacun de tes semblables et l’aider à le découvrir en lui-même. 

Pauvre Fletcher, ne te fie pas à tes yeux mon vieux. Tout ce qu’ils te montrent, se sont des limites, les tiennes. Regarde avec ton esprit, découvre ce dont d’ores et déjà tu as la conviction et tu trouveras la voie de l’envol…

Capture d’écran 2013-06-01 à 11.11.49

4ème de couverture
Jonathan Livingston n’est pas un goéland comme les autres. Sa seule passion, c’est de voler toujours plus vite, toujours plus haut. Incompris de sa famille, il est chassé du clan. Il poursuit, solitaire, sa quête éperdue, jusqu’au jour où son vol croise celui d’oiseaux aussi passionnés que lui.

Capture d’écran 2013-06-01 à 11.11.49

Le livre a été édité en première fois aux Etats-Unis en 1970 et en France par la traduction de Pierre Clostermann, qui vraiment est tombé amoureux du livre en 1973. Il a connu son succès et a été très longtemps étudié à l’école. En plus du texte, se complète des gravures de vols de goéland. On le trouve dans toutes les bonnes librairies comme une référence de lecture. J’avais un vague souvenir de l’histoire et maintenant c’est avec conviction qu’il trouve sa place au sein de ma bibliothèque.

Quand l’auteur Richard Bach explique le message de son livre ainsi « Brisez vos limites, faites sauter les barrières de vos contraintes, mobilisiez votre volonté, exigez la liberté comme un droit, soyez ce que vous voulez être. Découvrez ce que aimerez faire et faites tout votre possible pour y parvenir. » on peut douter vraiment de sa lucidité. Mais cela c’est avant la lecture. Car après avoir fini la dernière page, je n’en doutais plus. J’ai presque cru un instant lire un livre de pensées bouddhistes. Par le biais de l’image d’un goéland nommé Jonathan, on apprend qu’il faut apprendre à se faire confiance, détruire les barrières que l’on se mettre pour s’améliorer, être meilleur et se dépasser.

Jonathan se fait rejeter des autres car son souhait est de voler plus haut, plus vite, plus loin. Alors qu’un goéland doit juste se contenter de voler peu et de manger. Son rejet du groupe le pousse à aller ailleurs où il va rencontrer quelqu’un qui va lui montrer la voie de l’épanouissement. Quel force dans les mots malgré que le livre soit tout petit. Cela prouve que ce n’est pas la quantité qui en fait la qualité du message. Je ne sais trop comment expliquer le plaisir que j’ai eu à le lire, à le savourer. Mais j’ai vraiment aimé et à la fin du livre, j’avais envie d’être meilleure et de trouver la personne que je souhaite devenir.

Capture d’écran 2013-06-01 à 11.11.49

Le mot du dictionnaire
Rémige : Grande plume rigide de l’aile d’un oiseau.

Adaptation au cinéma
Sortie du film en 1973 réalisé par Hall Bartlett

L’avis de la Jument Verte : http://lajumentverte.wordpress.com/2013/07/10/richard-bach-jonathan-livingston-le-goeland/

L’avis de Métaphore : metaphorebookaddict.wordpress.com/2013/08/04/jonathan-livingston-le-goeland-richard-bach/

81330859_p challenge-romans-cultes

12 réflexions sur “Jonathan Livingston le Goéland

  1. Pingback: Challenge 50 livres en 6 mois | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge Ma PAL fond au soleil | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Challenge Romans Cultes de Métaphore | 22h05 rue des Dames

  4. Pingback: Challenge Romans Cultes – Liste des participants | Métaphore

  5. Pingback: Challenge Romans Culte – bilan reste 1 an!! | Métaphore

  6. Pingback: Challenges Romans Cultes – plus que 6 mois ! | Métaphore

  7. Pingback: Challenges Romans Cultes – plus que 6 mois ! | Métaphore

  8. Pingback: Fin du Challenge Romans Cultes au 31 août!!!! | Métaphore

  9. Pingback: Apres deux ans de lectures… | Métaphore

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s