Vinland Saga – Tome 9 – Makoto Yukimura

Thorfinn n’est plus ce garçon fou de vengeance. Dorénavant c’est un homme qui n’a plus de sens à sa vie et fait ce qu’on lui demande. Sa rencontre avec Einar va progressivement le faire changer d’avis.

4e de couverture
La vie de Thorfinn a basculé le jour où Knut a tué Askeladd et où, pour le punir d’avoir osé porter la main sur lui, le nouveau roi autoproclamé d’Angleterre l’a réduit en esclavage. Le jeune homme vit à présent au Danemark, dans la ferme de Ketil. Privé de sa raison de vivre, il n’est plus que l’ombre de lui-même. Sa rencontre avec Einar, un esclave récemment acquis par maître Ketil va pourtant l’obliger à changer d’attitude. Pour la première fois de sa vie, Thorfinn a un ami, et c’est toute sa vision du monde qui risque bien d’en être bouleversée.

Mon avis
Nous voilà dans un nouveau cycle avec Thorfinn. Fini le garçon qui veut venger la mort de son père. Askeladd est mort. Le temps passe et il fait son boulot d’esclave tout simplement. Eimar travaille à ces côtés et lui est animé d’une volonté forte. Quand les mercenaires les enlèvent pour être tué par le fils du seigneur, il se propose même de se sacrifier pour sauver son ami. Seulement, il ne connait pas le gars. Quand Serpent, le boss, débarque, il voit le potentiel de Thorfinn et va réveiller en lui son instinct protecteur. Au final, il tient vraiment à la vie. Mais pourquoi? et faire quoi? La violence est toujours présente. Le point de vue diffère forcément entre ceux qui l’a pratique et ceux qui l’a subisse. Sans omettre, qu’elle est aussi un symbole de l’image du masculin, de la force.

Le rythme plus lent nous permet de mieux immerger dans ce nouveau contexte très hiérarchique. On nous décrit très bien le rapport de chacun avec les autres et leurs droits. Comme toujours, il y a une exception à la règle. Le maître Sverker qui a choisit un autre monde de vie malgré sa position. Ne symbolise t’il pas l’image de l’homme libre? Aucun doute que cela sert d’une forme de base d’inspiration des deux nouveaux amis. A cela Makoto Yukimura oppose l’armée de Knut qui affirme son autorité à coup de force avec un fou de guerre à ces côtés, Thorkell. Pour ce combattant, tout prend trop de temps. Si l’aboutissement promis n’arrive pas prochainement, il partira vers d’autres défis à relever. Ce groupe aussi tant vers un idéal de société et sur un grand espace géographique. Vivre en paix et ensemble, s’avère t’il possible? Et surtout quelle place pour les femmes? Elles sont presque inexistantes ici à part, Arneis. On sent qu’elle jouera un rôle prépondérant par la suite.

Un tome curieux et passionnant qui se dévore patiemment.

L’avis de l’Apprenti Otaku : « L’évolution des personnages principaux, en particulier Knut et Thorfinn est excellente et laisse encore une fois augurer de grands moments d’émotions et d’action. J’ai particulièrement hâte de voir quelles directions vont prendre les trajectoires de chacun tant les deux personnages connaissent des développements passionnants. »

L’avis de Belette : « Un tome de transition qui nous montre Thorfinn sous un autre jour et qui pose sans aucun doute les bases de la suite de ses aventures. Je me doutais qu’on ne pouvait pas passer 20 tomes avec une envie de vengeance. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s