& And – Tome 3 – Mari Okaza

Le triangle amoureux prend plus d’ampleur. Le coeur de Kaoru se dirige toujours vers le médecin. Connait-elle le champ de ses possibles?

4e de couverture
À côté de son travail de secrétaire médicale, Kaoru a décidé d’ouvrir son propre salon de manucure. À l’hôpital, la distance entre le docteur Yagai et elle semble ne pas diminuer et leur relation est au point mort. Shiro, toujours éperdument amoureux de Kaoru, profite de cette occasion pour inviter la jeune femme à un rendez-vous. Incapable de faire face au docteur Yagai, Kaoru accepte sa proposition, histoire de se changer les idées…

Mon avis
Le manga se referme sur un sentiment assez partagé. Nous avons deux adultes sans expérience émotionnelle. Ils se comportent comme des adolescents avec une pléthore d’hésitations : « Elle va me détester », « Que va t’elle penser de moi? », « Et si j’avais fait ça… »…. C’est assez énervant. On croirait lire un shojo. Après la femme enfant voici les adultes ado. Heureusement qu’il y a le médecin agressif et hésitant. Son égo est flatté qu’une innocente s’intéresse à sa personne et le trouve beau. Il joue à je t’aime et je te déteste. C’est limite si après une humiliation, il n’aurait pas envie de lui en coller une. Mais Mari Okaza nous dévoile qu’il a une vraie bonne raison de ce mépris. Ce triangle amoureuse est assez dysfonctionnel et chaotique. On s’y perd vraiment. La fin annonce une relation de couple étrange et déséquilibrée. Est-ce sain d’accepter la maltraitance psychologique? Surtout si c’est pour être dépuceler. La mise en page reste toujours plus libre. On retrouve ces petites bulles qui s’étalent sur les pages. A quoi ça sert? Aucune idée. On va poursuivre sans grand enthousiasme. La surprise sera peut être au rendez-vous.

Une lecture décevante et étrange qui n’annonce rien de bon.

L’avis Les Blablas de Tachan : « , And propose tout de même une très belle variation sur le désir de se construire ou reconstruire une vie indépendante. C’est sombre, parfois dérangeant et malaisant, souvent brouillon et pas simple à suivre, mais vraiment puissant. « 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s