5 mondes – Tome 2 – Le prince de cobalt – Mark Siegel, Alexis Siegel, Xanthe Bouma, Matt Rockefeller et Boya Sun

Les cinq mondes connaissent une période de forte incertitude. Le réchauffement climatique accentue les tensions. Trois enfants peuvent faire la différence.

4e de couverture
Alors que les éléments se déchaînent, Oona Lee, An Tzu et Jax Amboy vont tout faire pour stopper le désatre écologique et humanitaire qui menace les 5 Mondes. Il leur faut absolument rallumer les cinq phares antiques. Mais le prochain sur la liste est le phare bleu de Lune Toki, où règne le Prince de Cobalt, leur pire ennemi.

Mon avis
L’équilibre entre les cinq monde est devenu très fragile. Le sort veut que les transformations positives reposent sur trois enfants. Oona va rallumer un phare. Mais cela n’est pas du goût de tout le monde. La difficulté repose sur qu’elle est la vraie vérité. Tellement de personnes donnent des versions différentes aussi bien positives que catastrophiques, qu’il est difficile de savoir. Le doute insinue qu’il est possible de tout détruire si tous les phares s’allument. Par chance, des convictions modifient la vision des choses. Il faut accepter qu’il y aura toujours des obstacle sur le chemin. Les adeptes du mal, du Simulacre, ne manquent jamais. Les auteurs traitent de nombreux thèmes aussi très contemporain. La série se présente comme une épopée écologique. Même si le terme changement climatique n’est pas utilisé on comprend très bien que c’est de cela dont on parle. Par exemple dans « pour remédier aux dérèglements du climat, et aux autres déséquilibres dont souffrent nos mondes! » ou « L’allumage des phares inverserait-il la crise de la surchauffe de nos mondes? En effet, depuis l’allumage du phare blanc le climat se comporte bizarrement. » Les conséquences pèsent sur tout le monde. En cherchant d’analyser les causes et les circonstances, il en ressortira quelque chose de constructif. D’autres sujets sont abordés comme le racisme avec des remarques sur les gens bleus, la transidentité, le féminisme, la manipulation… Des éléments dont les jeunes lecteurs peuvent faire le parallèle avec leur réalité. Tout cela est amené avec beaucoup d’ingéniosité dans un récit très dynamique et captivant. Une vraie aventure qui mélange fantasy et science-fiction. On ne se moque jamais du lecteur. On lui donne de la qualité, on lui propose de vivre une vraie expérience de lecture. Le graphisme tout en rondeur et les couleurs vives nous incite à tourner les pages. On sent les doutes, les peurs, le courage qui traversent l’ensemble des personnages. Un vrai travail très psychologique rendant l’ensemble des acteurs attachants. Et ce n’est pas terminé car il reste encore 3 tomes pour arriver au happy end tant attendu.

On va poursuivre l’aventure des 5 mondes avec ces héros hauts en couleurs.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s