Qu’est-ce qui cloche avec la secrétaire Kim? – Tome 1 – Kim Myeongmi et Jeong Gyeong Yun

Kim a décidé de quitter son poste malgré un bon salaire. Elle n’a pas trop le choix si elle veut trouver un mari. Est-ce que son patron va la laisser faire?

4e de couverture
Lee Young Joon est l’héritier d’une entreprise prestigieuse qu’il tient d’une main de fer. Il considère qu’il est l’incarnation de la perfection. Alors quand sa secrétaire, Kim Mi So, lui annonce qu’elle veut démissionner pour trouver un petit ami, c’est la douche froide ! Qu’est-ce qui lui prend ? Pour la garder auprès de lui il est prêt à tout…

Mon avis
Quand on voit l’ouvrage on constate deux choses particulières avec sa taille et le fait qu’il soit en couleurs. C’est l’édition d’un webtoon ce qui explique le dessin et les teintes. Pour le sujet, rien de telle qu’une histoire d’amour surtout entre un beau gosse trop sur de lui et sa secrétaire, qui a de la pogne. Après 9 ans de fructueuse collaboration, Kim Miso, décide de démissionner. Elle veut avoir une vie privée avec un homme, un mariage et des enfants. Comme l’horloge biologique tourne, elle sait qu’il faut agir et vite. Lee Yeongjun, jeune héritier narcissique, ne supporte que sa secrétaire personnelle. Il n’accepte pas qu’elle parte. Il lui propose tout ce qu’elle veut. Mais elle reste sur sa position. Si il l’épouse, elle pourra rester sa secrétaire. L’offre ne touche pas au coeur la demoiselle. Pour lui ce n’est pas une question d’amour, juste de pouvoir. Là commence un jeu entre les deux personnages qui vont devoir apprendre à se connaître pour vraiment se découvrir. Le premier tome pose le cadre pour passer à la vitesse secondaire par la suite. On sait pertinemment qu’il se marieront à la fin. L’ensemble des aventures va nous guider jusqu’à cet évènement. Les jeunes adultes vont devoir apprendre à faire face à la réalité et à leurs sentiments. On espère juste que l’on ne va pas tomber dans le gnangnan qui s’étire en plus trop en longueur. Les protagonistes restent dans le cliché car ils sont tous beaux et minces. Les femmes sont majoritairement des femmes objets qui n’hésitent pas à se faire une augmentation mammaire ou des mères de famille, pas d’entre deux. Faut-il s’attendre à autre chose? Le manhwa évolue un peu sans trop changer. Maintenant, il reste à lire la suite pour se faire son avis.

Un premier tome qui se lit assez rapidement et qui change les idées.

L’avis Les pommes qui rougit : « Le titre est à la fois prenant, drôle et intrigant. De plus, les dessins m’ont complètement charmé, je suis totalement fan ! « 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s