Brel. Une vie à mille temps – Tome 2 – Salva Rubio et Sagar

Il y a des artistes intemporels qui marquent à jamais plusieurs générations. Jacques Brel fait parti de ces êtres singuliers. Pourtant il a décidé de prendre un autre chemin.

Brel a fait une annonce qui bouleverse toute les médias. Après quinze années de carrière, lorsqu’il est au sommet de la gloire, il quitte la scène. Il se souvient à ces débuts en 1958 où le public ne connaissait pas encore son nom et où il faisait la première partie à l’Olympia. La maison de disque lui demandait de changer de style. Les jeunes veulent dorénavant de la musique pour danser. Barclay lui offrait la totale liberté. Grâce à un échange d’artiste, il a pu faire un nouveau disque comme il le souhaitait. En plus, il file un parfait amour avec Sophie. Tout semble parfait. « Je suis un accident ». Je n’étais pas fait pour être une star. Mais au bout du compte, j’ai trouvé un public que je n’espérais plus. » Il part en tournée avec ces potes musiciens à un rythme assez dense. Quel plaisir de pouvoir s’amuser avec les potes, boire autant que l’on veut et surtout coucher avec toutes les femmes du monde. Pour se reposer, rien de telle qu’une pause avec Sophie dans une nouvelle maison. Quand l’ennui arrive, il faut une nouvelle aventure. Rien de tel qu’un voyage en bateau. Parfois l’accident arrive et oblige à attendre. Et lorsque tout revient en ordre, tout reprend à une cadence forte. D’autant plus quand il est en tête d’affiche de l’Olympia et que le public applaudit pendant 10 minutes. Comment poursuivre après cette ascension? Comment garder le plaisir de l’instant?

Pour raconter la vie de Jacques Brel, il faut au moins trois tomes. Le second se montre largement à la hauteur pour évoquer les péripéties d’un homme entier qui a décidé de prendre un virage à 360°. Il y en a peu des interprètes osant reposer les gants quand ils sont au summum. Beaucoup d’artistes abandonnent principalement pour des raisons de consommation de substances illicites et licites ou de mort. La flamme parfois d’éteint et c’est un signe que les choses doivent changer. Une nouvelle créant un vrai de marée aussi bien dans les médias que chez les citoyens du monde. Il fera tout de même une tournée d’adieu autant pour son équipe que ses fans. Savoir renoncer n’est pas donner à tous. Combien aurait continuer juste pour gagner encore plus d’argent? L’historien, romancier et scénariste, Salva Rubio, approfondi le portrait de l’homme, de sa psychologie et non du chanteur. Il montre son attachement aussi bien au terroir qu’aux humains. Pour lui, son rapport à la famille est loin de la version traditionnelle. Se voir de temps en temps et leur donner de l’argent suffit. Sagar insuffle la fougue et la passion du saltimbanque sur scène. On sent qu’il se donne corps et âme pour faire vivre chacune de ces compositions. Les dessins emportent le lecteur et traduisent toujours l’état d’esprit du moment. Un duo d’artiste très complémentaire arrivant à nous partager la vraie vie d’un immortel.

Une bande dessinée à lire avec de la musique, de Jacques Brel, évidement.

2 réflexions sur “Brel. Une vie à mille temps – Tome 2 – Salva Rubio et Sagar

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s