Le ministère secret – Tome 3 – Le sphincter de Moscou – Joann Sfar et Mathieu Sapin

Le ministère secret ne connaît jamais de temps mort. Mathieu Sapin va tout faire pour sauver la nation. Des épreuves qui demandent beaucoup de courage et d’optimisme.

Tout commence le jeudi 30 septembre 2021, François Hollande demande une chose impossible à Mathieu Sapin. Pas trop le temps de s’étendre car Nicolas Sarkozy arrive furieux au ministère des secrets. « Le bracelet électronique, vous avez pas trouvé mieux?! Vous savez très bien en quoi consiste Bygmalion ». Ce n’est pas uniquement de l’argent pour les élections. L’ancien président refuse que l’on salisse son nom. Il va tout dévoiler. En enlevant son bracelet, les policiers débarquent l’arrêter. Faut-il s’inquiéter qu’il dévoile un secret d’état? Non par chance, il sera de nouveau confiné chez lui. N’est-ce pas l’occasion de tester la fameuse machine qui sonde en temps réel l’opinion des Français? Nicolas s’emporte et tente. Mais l’essai n’est guère concluant. Une fois que les branchements sont bien réalisés les choses changent. De l’autre côté de l’écran, l’autre ancien président et le scénariste mettent les lunettes de républicain virtuel pour découvrir ce qui se passe. « La figure politique cristallise la rage ». Pas question de laisser la situation empirer. Les politiques ont un rôle à jouer pour éviter que certains perdent leurs avantages. « Nous sommes là pour leur faire croire que leurs aspirations sont solubles dans du collectif ». Les citoyens sont-ils prêts à entendre la vérité? Un journal sera prêt à ça, Libé. Malheureusement, Mathieu se retrouve seul pour agir. Le renfort qu’on lui adresse n’est d’autre qu’Alexandre Benalla. Les français sont-ils prêts à tout entendre? Sont-ils prêts à aller voter en toute conscience?

Avant d’être réuni dans un album, les planches ont été pré-publiées sur le site web de « Libération ». Les clins d’oeil au journal sont toujours bien amenés. Quand il faut un journal pour dire la vraie vérité, il y avait trois choix : « Le Point », « Le Figaro » ou « Valeurs actuelles ». On l’avait dit que Joann Sfar possédait un grand sens de l’humour et du sarcasme. « Libération a dit oui ». Pouvait-il en être raisonnablement autrement? On ne vous l’avait pas dit que c’était une comédie politique complément absurde et drôle? Comment ne pas s’amuser du petit coup de pub à une bande dessinée d’un pote, bien qu’elle n’en a guère besoin. On n’est pas besoin d’être aux toilettes pour lire « Le monde sans fin » de Christophe Blain et Jean-Marc Jancovici. Et quand il n’apprécie pas quelqu’un, les créatifs se font plaisir. Donc c’est la fête à Zemmour. Quand ils évoquent un partisan très actif qui demande de l’aide des jeunes des banlieues ont lui faire dire : « C’est pas compliqué. Les gens viennent à nous par peur. Peur des intégristes, peur des drogués, peur des agresseurs et on plafonne. […] Nous avons de très gros soutiens financiers. Nous sommes prêts à vous payer. Pour avoir plus d’intégristes, plus de drogués, plus d’agresseurs sans papier de préférence. » Bien entendu, des petites références au groupe Bolloré ou à Hanouna semblent aller de soi. Tous les politiques en prennent pour leur grade de toute façon. On n’arrive pas à des positions aussi hautes sans écraser les autres. De toute façon qu’importe ce qu’ils font, ils restent des êtres adulés. L’effet du pouvoir n’a pas de limite. Mathieu Sapin le sait bien car il accompagne Emmanuel Macron dans des déplacements pour parler de l’homme et des coulisses. D’ailleurs, il n’hésite pas à faire son l’autopromotion. Personne n’est vraiment épargné dans cette aventure complètement loufoque. Elise Lucet fait du chantage à Léa Salamé pour être invité dans son émission à la radio pour annoncer sa candidature comme Présidente de la République. Emmanuel Macron est un robot crée par les russes pour voler la valise nucléaire. Vous vous dites que cela part dans tous les sens? C’est la signature de la série « Le ministère secret » qui déroute tous les lecteurs. Rassurez-vous à la fin, on vous offre la possibilité de jouer avec votre entourage avec vos héros. Alors heureux?

Une bande dessinée qui prend les politiques pour ce qu’ils sont, des clowns.

2 réflexions sur “Le ministère secret – Tome 3 – Le sphincter de Moscou – Joann Sfar et Mathieu Sapin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s