Valérian et Laureline en mission pour la Cité

Valérian et Laureline ont eu le droit à une exposition à la Cité des sciences et de l’Industrie en 2017. Pour l’occasion un catalogue d’exposition a été réalisé. Une occasion d’aller voir une oeuvre sous un autre angle.

4e de couverture
Le catalogue de l’exposition temporaire Valérian et Laureline en mission pour la Cité, qui se tient à la Cité des sciences et de l’industrie du 13 juin 2017 au 14 janvier 2018, présente une approche inédite de la série de bande dessinée, Valérian et Laureline, créée par le scénariste Pierre Christin et le dessinateur Jean-Claude Mézières.

L’astrophysicien Roland Lehoucq, le géographe Alain Musset et le paléontologue Jean-Sébastien Steyer décodent les aventures spatio-temporelles des héros Valérian et Laureline. Comment franchissent-ils les barrières de l’univers ? Quelles civilisations étranges découvrent-ils ? À quels animaux réels s’apparentent les créatures surnaturelles qu’ils rencontrent ? Quelles formes d’asservissement dénonce cette œuvre engagée ?

Mon avis
Je ne suis pas allée voir l’exposition à la Villette, par contre je m’intéresse à la série « Valérian et Laureline ». Bien entendu, je me doute bien qu’il n’est pas question de connaître les dessous de l’oeuvre complète, les sources d’inspiration pour l’univers graphique, la collaboration entre les deux amis… Le lieu propose des expositions toujours en lien avec les sciences et techniques. C’est d’ailleurs pourquoi il y a un comité scientifique et qu’ici il se compose de personnes avec des spécialités assez diverses. On trouve Roland Lehoucq, astrophysicien, Alain Musset, géographe et J.-Sébastien Steyer, paléontologue. Ils proposent des approches très différentes et complémentaires à la fois. Il n’y a pas d’experts en bande dessinée, bien qu’il en existe un sacré panel.

L’ouvrage est vraiment très succinct. Pour 10€, on a plus le droit à des images en gros plans que du contenu à lire. C’est assez dommage d’autant plus qu’il y en a des choses à dire. Il se structure en quatre parties : Voyager dans l’espace et le temps, les civilisations sont potentiellement innombrables et mortelles, une histoire (sur)naturelle et les systèmes socio-politiques et la SF comme récit futur du monde. Donc on va trouver des références avec Einstein, la formation de planète, les différentes formes de structures sociales, la protection de la faune de la flore… Les sujets sont très riches. Donc si le lecteur souhaite aller plus loin, il ne tient qu’à lui de lire avec un regard plus critique les bd ainsi que les quelques rares ouvrages sur la série. Un livre qui ouvre l’appétit, qui apporte quelques éléments qui donnent envie d’en savoir plus. Mais cela reste au lecteur de se débrouiller pour la suite. Dommage.

Un petit livre qui peut compléter la visite de l’exposition mais qui manque cruellement de consistance.

Lien vers l’exposition.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s