Frigiel et Fluffy – Tome 13 – La faille des profondeurs – Jean-Christophe Derrien, Frigiel et Arianna Sabella

Grâce à tous les voyages, Frigiel a beaucoup progresser en magie. Il est possible qu’il puisse encore s’améliorer. Pour cela rien de tel qu’une aventure.

Frigiel apprécie de s’entraîner avec son grand-père. Mais dorénavant l’élève dépasse le maître. Il pourrait éventuellement rencontrer le mentor de son papi adoré. D’ailleurs, cela fait un moment que ce dernier n’a pas donné de nouvelles. Surtout depuis qu’il a décidé de fonder une communauté en mer. Keyzac a t’il disparu? Pour avoir une réponse, une aventure dans les eaux s’annonce inévitable. En plus, le professeur a créé un nouveau submersible. Et si encore la fine équipe l’abîme? Pas de souci. « J’ai une bonne assurance, je ne suis pas inquiet de ce côté-là! ». Cela sera l’occasion d’essayer son nouveau sonar « McTool Sonar ». Alice et Clara déclinent la proposition d’expédition sous-marine. Abel, Frigiel et Fluffy partiront ensemble pour des lieux encore inexplorés. Une fois partis, ils trouvent une ville complètement immergée. Ils peuvent parler et respirer sous l’eau. Incroyable. Le fameux boss n’est pas rentré depuis deux jours. Son absence est liée à l’observation d’une épave de bateau. Lui est-il arrivé quelque chose de grave? Pour le savoir, nos jeunes héros vont sur place. Quel n’est pas leur surprise de faire face à des zombies. Heureusement qu’un papi avec une barbe et des cheveux longs vient les aider. Pourquoi est-il là et pourquoi reste t’il isolé du monde? Les réponses se trouveront surement en parallèle de la quête qu’il leur demande : le temple de la fissure.

Jean-Christophe Derrien et Frigiel font évoluer leurs héros. Frigiel n’est plus un jeune garçon innocent dorénavant. Il a grandit, pris de l’assurance et surtout il a développé de vrais talents de magicien. Le constat est identique pour les autres personnages bien qu’ils soient beaucoup moins présents. Abel a pris aussi de la maturité intellectuelle et physique. Arianna Sabella lui donne même un petit air d’Harry Potter adulte avec ses lunettes. Les deux filles préfèrent rester sur la terre ferme. L’une va ouvrir une boutique de vêtements de sa création. Quand on est une femme, blonde il est important de bien se vêtir et de plaire. Heureusement que les garçons ont des préoccupations plus sérieuses. Frigiel, Fluffy et Abel découvrent l’Atlantide. Une grande communauté y vit et va pouvoir s’agrandir grâce à la découverte qu’ils font avec Keyzac. La référence à une marque d’eau ne doit pas être fortuite. Les scénaristes aiment introduire des petits références à la culture populaire sous toutes ces formes tel un clin d’oeil à une oeuvre de Jules Vernes par exemple. Même si cela reste assez approximatif, les sciences et techniques ont toujours une petite place grâce à un technicien inventeur (ingénieur?) qui a des idées à la pelle. Par exemple il a inventé un sous-marin évacuant l’eau qui peut rentrer à l’intérieur. Pratique comme application mais pourquoi l’eau devrait rentrer dans une structure hermétique? L’homme et la science ont aussi leurs limites. Grâce à ça, on a une dose de gag qui rajoute de la bonne humeur. On s’amuse des périples en cubes finissant toujours bien avec les gentils gagnant sur le mal. Par contre, on évite de tuer si on peut immobiliser temporairement. Ceux qui protègent leur bien ne méritent pas de périr pour avoir fait leur boulot. Une pensée constructive et positive incitant à voir autrement les quêtes et les opposants.

Un album dans la lignée des précédents qui se lit toujours avec la même satisfaction.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s