Le coeur des zobs – Bobika

Une fois que l’on a pu faire le lien entre rapport sexuel et naissance, on s’est penché sur la question de la contraception. Etonnamment, elle s’est tournée naturellement sur le corps de la femme. Est-ce que cela ne concerne pas aussi ces messieurs?

4e de couverture
Bobika est un homme contracepté depuis 2016 : un parcours jalonné de doutes, de déconstruction de sa propre virilité, d’interrogations sur les schémas hétéronormés, de gêne physique, mais aussi de fragilité face à un entourage parfois moqueur de sa démarche. Il raconte avec humour son cheminement, ses rencontres avec des sociologues, médecins et féministes. Il relate des anecdotes farfelues, parfois touchantes, souvent édifiantes, et nous montre qu’au-delà d’une démarche personnelle, la contraception masculine est avant tout un sujet de société.

Mon avis
Une nouvelle fois les éditions Dargaud avec la collection Matin! nous second les neurones. Ils se permettent d’explorer tous les sujets aussi bien la présence du plastique que l’histoire du féminisme. Quoi de plus normal de faire une bd sur la contraception masculine et surtout sur le slip chauffant. Vous en avez déjà entendu parler mais sans plus en savoir plus. Bobika a décidé de partager à la fois son expérience de porteur quotidien et parle aussi de l’histoire de cette innovation frugale. L’homme a décidé de s’y mettre à cause des effets secondaires de la contraception pour sa compagne. Lui aussi doit jouer un rôle dans son couple. Et se faire remonter les testicules ne semblent pas si contraignant par rapport à tout ce qu’il peut y avoir pour ces mesdames. Parler des valseuses reste quelque chose d’assez secret, tabou. Le service trois pièces est le symbole du virilisme. Il a en des grosses pour oser. Etonnamment sonne beaucoup moins bien si on remplace le terme par ovaire. On n’est pas sortie de la société patriarcale et phallocrate. Des hommes osent casser les codes et aller au-delà. 40 ans plus tard, ils sont toujours là pour défendre ce slip à l’efficacité prouvée et sans effet secondaire. Le créatif propose tout un parcours historique sans omettre la partie sociétale et sociale. Il évoque l’inclusion, l’hétéronormativité, le féminisme, les très croyants intolérants… le tout avec beaucoup de pédagogie et d’humour. Comment ne pas rire quand on voit des testicules pendante poilu censé représenté le summum du mâle, du vrai. Surtout avec un texte à côté : « Vous avez noté l’importance symbolique de cette chose disgracieuse. ». Le livre se dévore d’une traite avec beaucoup de plaisir. Les prescriptrices de cette méthode restent les femmes car il faut sensibiliser les hommes qu’ils ont un rôle à jouer aussi dans la procréation. Se faire remonter les boules pour qu’elle puisse avoir un peu plus chaud ne semble pas si compliqué. Alors n’hésitez pas à la lire, la partager, en parler, l’offrir. Ce n’est pas tous les jours que l’on trouve des ouvrages aussi brillant, sincère et intelligent tout en nous amusant. En bonus, messieurs vous pourrez faire un atelier couture à la maison. Quoi de demander de plus? Et si demain, vous preniez à coeur votre contraception sur la longue durée?

Une bd qui ose parler ouvertement du slip chauffant. Pour ça, le dessinateur auteur doit en avoir dans la culotte.

4 réflexions sur “Le coeur des zobs – Bobika

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s