Gokusen – Tome 14 – Kozueko Morimoto

La fin d’année approche et des bonnes résolutions sont à prendre. Kuma va pouvoir finir ses études et Shin changer de vie. Le résultat sera t’il à la hauteur de leur espérance?

4e de couverture
« Kumiko est une figure essentielle, irremplaçable pour le clan. Comment pourrais-je la leur enlever? S’unir à elle… soulève le problème du quatrième du nom. Aucune décision n’a encore été prise quant à sa succession… Le parrain et elle n’ont pas envie qu’elle prenne la suite, mais les autres espèrent. Tout ce qui touche à la tête de la famille réclame de la prudence… Tu ferais quoi, toi ? Tu la leur prendrais sans hésiter ?”
Maître Shinohara, avocat de la famille en plein dilemme amoureux »

Mon avis
Kozueko Morimoto prépare le terrain pour le dernier tome de la série. Il va montrer deux aspects de la personnalité de son héroïne. Elle va motiver ces élèves pour agir de façon solidaire pour soutenir Kuma. La vie n’a pas été très généreuse avec lui et par conséquent il faut l’aider à finir l’année. Pour ça, il a besoin d’argent pour payer les soins de sa mère. Si tout le monde trouve un petit emploi, il le soutiendra. Mais les têtes dures n’aiment pas qu’on leur donne des ordres et la plupart perdent leur travail. Les patrons sont odieux et agressifs. Est-ce cela la vision du monde du travail? Il faut apprendre à se soumettre pour que l’autre puisse sentir son égo se gonfler? Triste constat. Heureusement un yakuza qui parlait par là et qui les connaît leur donne un bon plan. En effet, ce n’est pas totalement légal. Qu’importe! L’important est l’autre histoire racontée avec le clan qui enlève maître Shinohara. Kumiko va tout faire pour le libérer. Pourrait-elle y arriver sans Shin? Bien entendu que non. La fin d’année arrivant à grand pas, il faut que l’adolescent fasse des choix. Peut-il vivre sans elle? Est-il prêt à tout sacrifier pour rester à ces côtés? Lui n’hésiterait pas une seule seconde contrairement à l’avocat. Comme quoi la sincérité des émotions se révelent au final. Qu’en est-il pour notre prof de maths? Est-elle prête à prendre aussi la relève de son grand-père? En tout cas, elle a l’étoffe et l’admiration des hommes du clan kuroda. Tout est posé dorénavant. La mangaka nous a t’il préparé une fin dans l’apothéose avec tout ce que l’on veut??? Il y a intérêt.

Une suite plus structurée qui nous prépare à un happy end des plus audacieux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s