Green Class – Tome 4 – L’éveil – David Tako et Jérôme Hamon

Comment rester maître de son destin face à l’improbable? La bande d’amis fait de son mieux pour survivre. Mais pourront-ils faire face à l’arrivée d’extraterrestre?

4e de couverture
Le plan de Naïa ayant foiré en beauté, nos cinq amis sont à présent séparés. Pire, ils sont traqués par des militaires bien décidés à ne laisser personne les empêcher d’ouvrir le portail entre la Terre et le monde des grands anciens. Le général espère que ces derniers feront table rase de l’humanité et de tous ses excès. Mais, dans leur fuite, Lucas et Sato découvrent une fresque qui pose une question des plus dérangeantes : si les « infectés » – les Shoggoths ? sont les serviteurs des Grands Anciens et qu’ils sont déjà venus sur Terre, alors pourquoi n’ont-ils pas ouvert le portail à l’époque ?

Mon avis
Cette suite se faisait attendre. Qu’allait-il arriver aux héros? Et qu’elle est le risque avec les Grands Anciens? On en sait maintenant un petit peu plus sur les circonstances. Mais attention, n’attendez pas non plus une révélation. Jérôme Hamon prend vraiment son temps pour installer l’histoire. Cela promet une série qui risque de s’étaler un peu trop. La tension monte avec de nouveaux rebondissements surprenants avec des morts, des blessés et des personnages qui ont changé de camps. On retrouve les extraterrestres avec la question de leur présence, l’appel à les anciens et l’avenir de la planète Terre. Le président des Etats-Unis est mort et des millions de gens se suicident dans le monde. Est-ce que l’avenir du monde repose sur des adolescents? L’enthousiasme des trois premiers tomes commence à s’essouffler. L’histoire paraissait si originale au début que l’on voudrait que cela se poursuivre encore et encore. Même le graphisme de David Tako est devenu plus standard. Il reste très beau, précis avec un jeu précis des teintes. La magie n’est plus là. Est-ce que cela va se poursuivre? Je ne sais pas. Faut-il avoir la réponse? On verra. Par contre, un grand bravo à l’éditeur pour la couverture très esthétique à l’oeil et aussi avec le travail de texture.

Un tome moins enthousiasmant par rapport aux précédents tomes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s