A la rencontre de Jean-Baptiste de Panafieu

Jean-Baptiste de Panafieu est agrégé de sciences naturelles et docteur en océanologie biologique. Il a une grande passion pour la vulgarisation scientifique. Ainsi il met sa plume au service du 9e art. Dernièrement, avec Alexandre Franc, on a pu découvrir l’excellente bd « Extinctions, le crépuscule des espèces ». Allons découvrir ces sources d’inspirations.

-Quelles sont les œuvres du 9ème qui ont bercé votre jeunesse? 
Je lis des BD depuis que j’ai appris à lire, il y a fort longtemps ! J’ai commencé avec Pilote, dans les années 60, avec Astérix, le pirate Barbe Rouge, Cabu, Gotlib, puis les années 70, avec Reiser, Bretécher et bien d’autres. J’ai continué avec les mensuels Charlie et A suivre, qui publiaient des quantités de grands auteurs !

Qu’est-ce qui vous a donné envie de travailler dans la bande dessinée? 
J’ai écris beaucoup de livres illustrés et j’attache beaucoup d’importance aux relations entre texte et image, peut-être un résultat de mon travail de réalisateur de documentaires. 

Qu’est-ce qui vous a donné envie de devenir scénariste? 
Comme je ne dessine pas, il ne me restait que l’écriture…

Comment vous êtes venu l’idée de cette bd? 
J’écris sur l’écologie depuis longtemps  : ce thème s’est imposé… naturellement. 

Comment êtes-vous venu à collaborer avec Alexandre Franc? 
Nous nous sommes rencontrés sur un salon du livre, et nous avons décidé de travailler ensemble. 

Comment de temps votre travail vous a pris? 
Le temps du premier confinement !

Qu’est-ce qui vous a donné envie de travailler sur de la vulgarisation? 
Tout petit, j’aimais raconter à mon entourage des histoires d’animaux bizarres, mais réels. J’ai continué à faire ça pendant des années. J’aime la nature, la biologie et faire partager ces deux passions à tous. 

Avez-vous des coups de cœur 9ème art et autres à partager? 
J’aime beaucoup les BD antarctiques d’Emmanuel Lepage, l’écologie poétique et absurde d’Alessandro Pignocchi, ou « Algues vertes l’histoire interdite » d’Inès Léraud et Pierre Van Hove. 

Un grand merci à Jean-Baptiste de Panafieu d’avoir pris le temps de répondre à mes petites questions.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s