Gung Ho – Tome 1 – Brebis galeuses – Van Kummant et Von Eckartsberg

Nous allons dans la colonie n°16 en compagnie de Zack et Archer. Une nouvelle opportunité de vie s’offre à eux et cela sera la dernière. Vont-ils pouvoir la saisir?

4e de couverture
Dans un futur proche, la « Plaie Blanche » a presque complètement décimé l’humanité, et la civilisation n’est plus qu’un doux souvenir. L’Europe toute entière est devenue une zone de danger, où la survie n’est plus possible qu’à l’intérieur de villes ou de villages fortifiés. Fort Apache accueille deux nouveaux habitants, les frères Goodwoody. Ces adolescents orphelins vont-ils s’adapter à la rude vie de cette colonie isolée.
Une grande saga survivaliste, déjà reconnue comme le plus grand classique du genre, salué par la critique, et traduit dans de nombreux pays.

Mon avis
La couverture de ce premier tome est très accrocheuse. Un grand ciel bleu uni qui met en avant deux adolescents très décontractés. Au premier coup d’oeil, on voit quel aspect graphique on va trouver en ouvrant la bd. Certains sont un peu réticent à l’aspect réalisé par ordinateur. Le numérique permet de réaliser des effets particuliers. Très vite, on admire ces paysages qui ressemblent à des photographies. C’est vraiment admirable comme rendu. Les personnages ne sont pas en reste sur leurs expressions. Au niveau du scénario on rencontre deux adolescents, Zack et Archer. C’est leur dernière chance de pouvoir être hébergé sinon ils seront lâchés dans la pleine nature où règne le chaos. On se doute qu’ils cachent un lourd passé rempli de souffrance, Pour l’instant, le scénariste plante le décor. Surtout qu’à cela se rajoute les problèmes de corruption, de prostitution et de drogue dans la ville. Des rapports de force entre dirigeants se mettent en place. Les rivalités créent des tensions qui vont forcément exploser à un moment ou à un autre. Tous les ingrédients sont posés sur la table pour nous promettre une suite explosive, sans demi-mesure avec son lot de cadavres.

Le cadre est posé pour une aventure sans demi-mesure.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s