Les Romantiques – Cécile Coulon et Benjamin Chaud

Attention, « Les Romantiques » est réservé à un public averti. L’amour et la sexualité inspirent bien des artistes qui laissent libre court à leur imaginaire. Alors quand un auteur s’associe à un dessinateur, cela donne des histoires très chaudes.

4e de couverture
D’À la Recherche du temps perdu au Bonheur des dames en passant par Les Hauts de Hurlevent, Cécile Coulon et Benjamin Chaud revisitent les classiques de la littérature. Soixante et un poèmes et dessins fougueux, tendres, drôles… et érotiques.

Mon avis
De tout temps, les auteurs ont toujours écrit sur l’amour, l’amitié et surtout le sexe. Une façon d’inscrire un reflet de la réalité ainsi qu’une grosse part de leurs fantasmes. Que cela soit Dickens, Voltaire, Marivaux, Zola, Miller, Woolf… chacun y va de sa plume. C’est là qu’intervient Cécile Coulon qui résume en quelques lignes l’état d’esprit d’un moment ou d’un ouvrage avec en en-tête le titre du livre. Elle a le droit à la page de gauche. L’écrivaine s’est fait connaître avec ces derniers livres : « Méfiez-vous des enfants sages » (2010), « Le Roi n’a pas sommeil » (2012), « Le Rire du grand blessé » (2013), « Le Cour du Pélican » (2015) et « Trois saisons d’orage » (2017). Sur la page de droite, c’est Benjamin Chaud qui occupe l’espace. Le dessinateur a déjà fait preuve de son talent avec des illustrations coquines dans « Contes de fesses« . Il renouvelle l’expérience avec un dessin charmant, chaleureux et tout en rondeur. D’un trait dynamique, il croque des couples ou des gens seuls où il joue avec son trait noir et une pointe de rouge. Le rouge aux joues ou le rose des tétons apportent un petit côté sexy aux scènes. On s’amuse à lire et à regarder ces images osées. Attention, vous ne verrez pas de pornographie. Il y a assez de choses de ce genre partout. Ici on est plus dans la délicatesse, l’humour et le charme.

Un livre qui propose de revisiter avec un autre regard 61 classiques. Etes-vous prêt à les découvrir autrement?

Un énorme merci à Pativore qui m’a offert ce livre pour mon anniversaire et qui en plus l’a fait dédicacé. MERCI ENCORE.

L’avis de Pativore : « La Bible, L’Odyssée, Les mille et une nuits, La divine comédie, Gargantua, Roméo et Juliette « Y a du monde au balcon. » (p. 16) !, Le songe d’une nuit d’été, Hamlet, Don Quichotte, Dom Juan, Gulliver, Robinson Crusoé, Candide, Justine ou les malheurs de la vertu, Les liaisons dangereuses, Le rouge et le noir, Les illusions perdues, Les trois mousquetaires, et même Moby Dick, le Capital et plusieurs autres, autant de classiques revisités par Cécile Coulon (texte) et Benjamin Chaud (dessin), le tout de façon subtile, amusante et érotique. Bien sûr, c’est coquin et tellement drôle ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s