Le Manoir – Tome 1 – Liam et la carte d’éternité – Stéphane Melchior et Raphaël Beuchot

Liam est emmené en grande vitesse dans un manoir. Il ne sait pas trop pourquoi. Trouvera t’il les réponses?

4ème de couverture
Après une longue maladie, Liam est envoyé en convalescence au manoir. Mais tout dans cette vieille demeure l’inquiète, à commencer par les autres pensionnaires, plus étranges les uns que les autres. Il ne voit qu’une chose à faire : s’enfuir…

Mon avis
Liam a repris le dessus sur une maladie assez difficile. Pour la peine, il est emmené dans un lieu un peu particulier dans une voiture qui roule à toute vitesse. Pourquoi ne peut-il pas voir ces parents? Pourquoi d’ailleurs ne sont-ils pas là? Sur place, il rencontre les autres locataires qui sont bien différents. Pourtant quelque chose les relie. Surement leur maladie même si elles semblent bien distincts. Mais l’endroit n’est pas un simple manoir. Des choses étranges s’y passent sans réelle logique. Il mène son enquête en espérant avoir des réponses. Un mystère épais couvre le coin et les réponses se font assez rares. Aucun doute que les adolescents vont adorer. L’adaptation du roman d’Evelyne Brisou-Pellen fera plaisir aux fans et va en conquérir de nouveaux. Stéphane Melchior et Raphaël Beuchot trouvent le juste équilibre dans les mots et dans le graphisme. Ils arrivent tous les deux à emporter le lecteur qui n’a qu’envie de tourner les pages. Le suspens est bien cultivé pour nous donner envie de lire le roman mais aussi de lire la suite de la bd qui ne sortira pas tout de suite.

Une adaptation au combien réussi qui va donner envie de lire à toutes les générations confondues.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s