Je crois que mon fils est gay – Tome 1 – Okura

La vie s’écoule tranquillement au lycée. Hiroki a un très bon ami sur qui compter. Mais peut-il vraiment dire ce qu’il ressent pour lui?

4ème de couverture
Dans Je crois que mon fils est gay, Okura nous plonge dans l’intimité et le quotidien d’une famille ordinaire, au sein de laquelle une mère aimante attend patiemment que son fils soit prêt à lui faire son coming out. Véritable rayon de soleil, ce manga saura séduire les petits comme les grands !

Le quotidien de Tomoko Aoyama, mère au foyer, est très chargé ! Et depuis quelque temps, elle a bien remarqué que Hiroko, son fils aîné, a l’air de cacher quelque chose… Très observatrice, elle devine sans mal qu’il est gay, mais ce dernier ne semble pas encore prêt à le lui dire. Alors en attendant, elle veille sur lui en silence, tout en cherchant à créer un foyer aimant et ouvert.

Mon avis
La créativité montre sa force quand tu vois les différentes façons dont peuvent être traité un sujet. Malgré que l’homosexualité reste un sujet très tabou au Japon, c’est un vrai thème de prédilection dans les mangas. Bien entendu, cela ne se limite pas uniquement au yaoi dont les lectrices sont aussi très friandes en France. Mon coup de coeur reste sur la série « Le mari de mon frère » dont j’ai trouvé le scénario très délicat et réfléchi. Okura décide de faire une approche assez originale et amusante. Hiroki est un adorable et gentil élève de lycée. Quand il parle de sa vie actuelle et future avec sa mère, il n’arrête pas de faire des lapsus. Il parle de copain et non de copine et tout dans cet acabit. Après s’être rendu compte de sa bourde, il bafouille et corrige pour rentrer dans la norme sociale. La matriarche se répète souvent « Je crois que mon fils est gay » tout en souriant. Par contre, le père souvent absent n’hésite jamais à recadrer les choses. Il faut rappeler c’est quoi d’être un homme et c’est quoi la virilité. On viendrait presque à oublier que le monde n’est pas noir et blanc. Le moule du conformisme est tellement prégnant. Mais le petit frère qui a conscience de la préférence de son frère l’accepte totalement. D’ailleurs, il n’hésite jamais à provoquer son père pour remettre en cause ses certitudes. Une famille attachante par son amour sincère et l’écoute entre eux. Hiroki manque de confiance pour s’affirmer et trouver sa voie dans la vie. Le mangaka a posé le cadre. Jusqu’où va t’il emmené l’adolescent dans le récit de l’avenir? Pourra t’il être heureux en étant différent? La narratrice nous en fera part dans la suite.

Pour l’instant il est difficile de se prononcer sur ce que nous réserve la suite. En tout cas, il propose une autre vision de l’homosexualité et de la façon d’aborder le sujet en famille ou entre amis.

7 réflexions sur “Je crois que mon fils est gay – Tome 1 – Okura

  1. Il est dans ma liste d’emprunt… La manière d’aborder l’homosexualité a l’air intéressante et le frère et la mère ont l’air d’être tolérants, ce qui donne encore plus envie de découvrir le titre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s