Yoko Tsuno – Tome 1 – Le trio de l’étrange – Roger Leloup

Le hasard de ne pas trouver de laboratoire a permis à Yoko Tsuno de se faire des amis. A partir de ce moment, une vie palpitante ou science, connaissance et sport prennent toute la place. Etes-vous prêt au voyage?

4ème de couverture
À l’occasion d’une expédition spéléologique, Yoko Tsuno et ses compagnons, Vic et Pol, découvrent fortuitement une cité souterraine, habitée par des extra-terrestres venus d’une lointaine galaxie. Vinéa. Leur planète, étant devenue un enfer invivable, ils avaient dû se résoudre à l’abandonner pour se réfugier au sein de notre Terre, alors que, à la surface, l’homme menait encore une existence primitive. En compagnie de la vinéenne Khâny, l’audacieuse Yoko parvient au Coordinateur, cet ordinateur géant qui porte en lui la mémoire magnétique de toutes les connaissances des Vinéens et qui gouverne leurs vies. Hélas, la force pensante qui soutient cette entité électronique s’est accumulée à l’insu des Vinéens et possède sa propre raison.

Mon avis
En 1974, apparaît un personnage assez singulier dans le monde de la bande dessinée. Roger Leloup créé un personnage féminin, asiatique sous le nom de Yoko Tsuno, électronicienne ou ingénieure en électronique. Une femme ingénieure mise en avant dans le 9ème art, faites tourner les soutiens gorges. Vic Vidéo veut en savoir plus sur cette femme qui montre un talant assez singulier. « Oui, venue en Europe pour faire de la recherche mais c’est difficile. En attendant de trouver un laboratoire qui veuille de moi, je fais de petits travaux… ». Ce dernier et Pol Pitron lui font une offre pour être ingénieure du son et de la spéléologie. Quand on est ingénieur on peut faire tous les métiers du monde en France. En 2022, c’est idée reste toujours intacte. Donc faut-il s’étonner que notre héroïne puisse faire de la plongée sous-marine? « Nous allons colorer l’eau avec un nouveau colorant très puissant. J’ai placé dans la région huit équipes de jeunes, aux lieux de résurgence possible! ». Le colorant rouge est jeté dans la grotte et là l’eau se met à monter. Hasard ou coïncidence? Les voilà aspirer vers un lieu étrange où il y a des êtres étranges. Ils possèdent la même morphologie mais pas le même langage et pas les même technologies. D’ailleurs le vaisseau est particulier : « ce véhicule est d’une technique très avancée et utilise les propriétés des champs magnétiques pour se déplacer… le principe est simple. Les barres aimantées fixées aux extrémités des ailettes guident l’engin sur les rails magnétiques émis par les supports en forme de croissants. C’est un puissant champ magnétique, issu du compartiment moteur qui soit assurer la propulsion ». Le magnétoporteur est d’une grande ingéniosité.

Quand ils arrivent à bon port, on leur met des écouteurs-traducteurs qui permettent d’échanger avec ces étranges êtres. Mais une dispute met en avant un conflit interne au sein du pouvoir. Karpan utilise un rayon qui dissout ce qu’il touche. « Désintégrateur ou rayon calorique? ». Ce n’est pas la seule technologique qui nous est montrée. On voit une énorme machine qui porte le nom de calibrateur « qui désintègre sans laisser de trace la roche la plus dire et plus facilement encore, un magnétoporteur. Empruntez-le de gré ou de force, rattrapez cette racaille et faites-en un nettoyage par le vide! ». Khâny est extraterrestre et explique sa présence sur Terre. Vinéa ressemblait à notre planète. Deux étoiles géantes se sont rencontrées. « Leur gaz enflammés arrachés à leurs surfaces par la force de gravitation, se mêlaient en une gigantesque couronne. L’énergie calorique, issue de cette lutte transforma rapidement la surface de Vinéa en un enfer invivable forçant ses habitants à chercher refuge dans les profondeurs du sol. Des générations passèrent… Sous l’influence grandissante de l’attraction des deux étoiles maintenant sur le point de se heurter, Vinéa, modifiant son orbite, se rapprocha à son tour de ses soleils.. C’était la fin! Il fallait survivre, abandonner la planète! » Ils ont construit un vaisseau intersidéral où « furent amenés enfermés dans des cocons hermétiques clos et plongés en léthargie magnétique clos : sorte d’immortalité temporaire. » Leur arrivée date de 400 000 ans où « l’homme qui venait de faire son apparition sur la Terre en était à ses premiers pas vers le raisonnement ». Puis de rebondissements en rebondissements est mis à jour le complot du grand esprit qui gère le lieu de vie. Yoko et son duo d’amis vont changer la donne et se faire appeler : le trio de l’étrange. Même si l’on retrouve l’idée que seuls les humains peuvent résoudre les problèmes de tout le monde, on se laisse prendre au jeu. On apprécie cet esprit d’aventure propre aussi à une époque. Les références scientifiques, les explications et surtout vu d’un regard féminin apporte un plus non négligeable. On a envie de les retrouver par la suite car plus jamais ils ne connaîtront la tranquillité. La référence a des robots qui contrôlent leur vie reste amusante car cette réflexion reste toujours d’actualité. Et enfin, Roger Leloup évoque la culture japonaise et son polythéisme chose assez rare même encore maintenant.

On sent que l’écriture et la mise en page est d’un autre temps mais cela reste très plaisant à lire. Qui a dit que la science et les femmes ne pouvaient pas faire un bon ménage? Et qui a dit qu’en zone franco-belge on ne pouvait non plus faire de la SFFF?

51 réflexions sur “Yoko Tsuno – Tome 1 – Le trio de l’étrange – Roger Leloup

  1. Rholalalalala, le coup de vieux…
    Mon père avec une grosse collection de BD, dont les Yoko Tsuno, j’ai passé du temps le nez dans les BD quand j’étais gamine.
    Je les relis avec toujours autant de plaisir même si l’écriture date un peu. J’ai toujours une tendresse pour le tome 7 que je connais par cœur mais que je relis régulièrement quand je vais chez ma mère.
    J’ai un peu plus de mal avec les derniers sortis 😅

  2. Pingback: Challenge de l’Imaginaire 10 : le suivi – Ma Lecturothèque

  3. Pingback: Challenge de l’Imaginaire 10 : le suivi – Ma Lecturothèque

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s