Le harcèlement le repérer, le stopper – Violène Riefolo, Chantal Rojzman et Lucie Durbiano

Le harcèlement scolaire est malheureusement une réalité trop courante. Mais comment en faire prendre conscience aussi bien le harceleur, la victime que le témoin? Un petit carnet permet à l’enfant à de se poser les bonnes questions pour changer les situations problématiques.

4ème de couverture
En France 1 enfant sur 10 est victime de harcèlement au cours de sa scolarité, en primaire ou au collège.
Un cahier pour comprendre quand commence le harcèlement et comment y faire face.
– Moqueries ou harcèlement ?
– La répétition.
– Les différents types de harcèlement : physique, verbal, sur les réseaux.
– Les ou le harceleur, la victime : pourquoi on peut tous être l’un ou l’autre ?
– L’engrenage.
– Les témoins et la peur des représailles.
– Que faire ?
– Le rôle des adultes.
– Les ressources internes / externes / la loi.

Mon avis
Cela fait bien longtemps que l’école n’est pas un lieu positif, rassurant et bienveillant. Maintenant on met des mots sur des problèmes récurrents comme le harcèlement scolaire. Des parents et des enseignants sont plus sensibilisés à cette souffrance que subissent de bien trop nombreux enfants. Parfois, des choses se mettent en place pour comprendre le pourquoi et agir en conséquence. Dénoncer ces situations conflictuelles est un vrai souci car les victimes et les témoins gardent le silence. Dès le premier âge, ils savent la force de la dénonciation. Pourtant parler d’agression n’est pas pareil que de dire qui n’a pas fait ces devoirs. Il faut leur apprendre les nuances et faire confiance aux adultes. La violence ne doit jamais rester dans le domaine du secret. Dans les carnets Filliozat, un ouvrage est consacré à ce sujet. A nouveau à travers des jeux, on pose des questions pour éveiller la prise de conscience pour débloquer la parole et agir autrement. On peut sortir d’un cycle vicieux et aller mieux. Je soulignerai un petit hic sur le livre avec le renvoi à un site internet qui ne fonctionne pas. On se demande si la référence citée n’est pas liée à un groupe religieux. Après on se demande si cette bonne pratique n’est pas une incitation à aller vers des choses plus très neutre. N’ayant pas de réponse, je suis un peu dubitative.

Un petit guide qui peut aider à changer les situations de souffrance à l’école. Un outil qui peut éveiller la conscience pour aller mieux.


2 réflexions sur “Le harcèlement le repérer, le stopper – Violène Riefolo, Chantal Rojzman et Lucie Durbiano

  1. très difficile à détecter, à corriger, à dénoncer… On vient de le voir chez nous, avec une grosse « entreprise » ou le directeur avait un comportement inapproprié avec ses employé(e)s : harcèlement sexuel et moral.

    • Que cela soit vis à vis des enfants ou des adultes, on trouve cela acceptable car cela risque de remettre en cause une organisation globale. Qu’importe les victimes tant qu’elles se taisent.
      Une mentalité de merde. Surtout quand tu vois aussi bien un gamin de 9 ans qui ne veut plus aller à l’école pour se faire insulter qu’une femme aller à l’entreprise pour ne plus être touché par un tiers ou/et rabaissée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s