Faith – Dreamside – Judie Houster, Marguerite Sauvage, Mi Kim, Francis Portela, Jordie Bellaire et Dave Sharpe

Ce n’est pas facile d’agir en super-héroïne quand la police vous recherche pour meurtre. Mais peut-on pour autant à rien faire quand la vie d’un enfant est en péril? Ne faut-il pas faire pour sauver des innocents ou des amies?

4ème de couverture
Pour protéger les rêves de la jeune psiotique Animalia, Faith va devoir s’aventurer dans un nouveau plan d’existence fantastique… Et elle va avoir besoin de la plus célèbre para-psychologue de l’univers Valiant, Shan Fong alias Doctor Mirage, pour espérer en revenir avec toute sa tête !

Mon avis
Quel plaisir de retrouver notre héroïne préféré avec Faith. Comme super man, une paire de lunette et un changement de coiffure et tout le monde n’y voit que du feu. Seulement voilà, elle n’est pas sous kryptonite rouge pour s’attirer les foudres de la police. Elle est accusé d’un meurtre qu’elle n’a pas commis et elle n’a aucun moyen de le prouver. Mais comment souvent des gens sans grillé ni son identité de super héroïne et ni celle de son quotidien. Faith Herbert doit faire face à des choix complexe. Mais face à la détresse, elle fait pèter le perruque et sauver une enfant. La police l’arrête et une amie transformé en kaiju va la sauver. Elle a besoin d’elle car des fantômes viennent la hanter la nuit. Alors elle va trouver la bonne personne ce qui va les mener à vivre une incroyable et improbable aventure. Un quatuor d’artistes se trouvent derrière ce nouveau tome ce qui permet d’avoir une seule et vraie histoire d’un seul tenant. Les pages se tournent avec plaisir et curiosité car on ne sait vraiment pas jusqu’où tout cela va nous mener. On se laisse prendre au jeu avec grande satisfaction. On ne se moque pas de son lecteur quand on le guide au-delà des frontières de la vie. Et puis, il n’y a pas à dire cela fait du bien de voir une super-héroïne en taille XXL, même si elle est blonde aux yeux bleus, car elle représente autre chose que le fantasme pervers de la bimbo à masturbation. Toute comme les autres femmes, elles aussi différentes, fortes et pleines d’interrogations. En plus, la psychologie des personnages sont travaillés dans la dentelle. Elle partage ces doutes, ces peurs et ces questions sur l’avenir. Comment ne pas avoir envie de les retrouver dans un ouvrage que l’on dévore avec contentement?

Qui a dit que l’on ne pouvait pas être obèse et avoir de supers-pouvoirs? Faith va vous prouver le contraire et vous ne verrez plus une personne grosse du même angle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s