Valentin – Tomatias et Amandine

Valentin a trouvé un lapin de compagnie en revenant de l’école. Il le ramène chez lui mais ne veut pas le garder. Qui peut-être son propriétaire?

En revenant de l’école avec une copine, Valentin trouve un lapin entre deux voitures. L’animal est très mignon avec une petite tâche blanche sur l’oeil. Il le prend et l’offre à sa copine qui le refuse. Son truc, c’est plus les félins. Par conséquent, très déçu il le ramène chez lui. Dans le frigo, il trouvera bien quelque chose pour lui. Dans le bac à légumes, le garçon trouve une carotte mais l’animal ne semble pas intéressé. Quoi faire alors? Pourquoi ne pas l’offrir à sa grande soeur? Elle ne semble pas du tout d’accord. Retour à l’étape d’avant. Néanmoins, il ne sert toujours à rien car il ne renvoie pas le ballon de foot, ne peux pas prendre la manette des jeux vidéos, ni rien d’autres d’ailleurs. La solution est surement ailleurs. Pourquoi ne pas chercher son vrai propriétaire en mettant des affiches un peu partout dans le quartier? Il faut impérativement trouver quelque chose pour se débarrasser de lui? Et s’il faisait une grosse bêtise, son père le mettrait dehors? Encore raté. A la base un lapin, c’est censé vivre dans la nature. Pourquoi ne pas le relâcher dans des bois? Seulement, il ne bouge pas. Zut de zut, il faut le reprendre. Mais par chance, à un moment où il était dans la rue avec lui, il a retrouvé son maître. Le voilà enfin libéré du moins jusqu’à sa prochaine rencontre d’un autre genre.

Valentin pour faire le fière auprès d’une fille, blanche, blonde aux yeux bleus et mince ramasse un lapin dans la rue. Voilà qu’elle refuse et qu’il doit s’en occuper. Alors pourquoi ne pas lui donner une carotte? Il faut arrêter de croire Bugs Bunny est une référence animal fiable et pertinente. C’est dangereux les carottes pour les lagomorphes. Ce qu’ils adorent manger et ce qu’il faut faire, c’est juste leur donner les fanes. Son truc à lui, se sont les déchets de légumes. Il serait bien aussi de faire de la pédagogie pour retirer cette idée fausse. Aussi bien sous la forme du scénario que de l’image on voit que l’enfant ne peut considérer l’animal que si ce dernier lui apporte quelque chose comme du divertissement ou de l’amusement. Cela doit être rentable d’une certaine manière pour lui. Mais rassurez-vous il y a toute de même une petite morale que l’on s’attache aux animaux. Il ramasse un chat errant, est-ce vraiment désintéressé? En tout cas, le lecteur n’aura pas de difficulté à s’approprier l’histoire car il n’y aucun texte. Les têtes blondes pourront se reconnaître dans bien des choses et les amuser. Un livre pour eux qu’ils peuvent lire sans adulte.

Une bande dessinée qui permet à vos enfants de pouvoir s’approprier un récit tout seul et de faire un premier vers le savoir.

4 réflexions sur “Valentin – Tomatias et Amandine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s