Les gardiennes du grenier – Oriane Lassus

Les copines vont devoir se séparer car c’est le moment d’aller hiberner. Avant de se quitter, pourquoi ne pas profiter encore d’un moment de jeu ensemble? Un choix qui amène à des conséquences inattendues.

4ème de couverture
Plecota, une petite chauve-souris, vit paisiblement avec sa famille dans un grenier douillet… Mais l’hiver arrive. Toute la colonie s’envole pour rejoindre son refuge d’hibernation, Plecota se perd. Séparée des siens, elle est recueillie par de sympathiques musaraignes puis par les humains qui vivent dans son ancienne maison. Ce nouveau refuge est soudain menacé par la construction d’une route pour les gros camions ! Loin de sa famille et malgré sa petite taille, elle va devoir mener un dur combat et chercher du renfort autour d’elle. ―――― Oriane Lassus a régulièrement travaillé pour le journal Biscoto. Une bande dessinée, Le Meilleurissime Repaire de la Terre, a déjà été publiée en 2017 (sélection Fauve Jeunesse du FIBD en 2018). Elle est aussi autrice pour le public adulte (chez Arbitraire et la Collection RVB). Avec Les Gardiennes du Grenier, elle nous embarque dans une folle aventure tout aussi rocambolesque que colorée, teintée de questions écologiques. Oriane Lassus nous fait découvrir le monde à travers le regard d’une jeune chauve-souris à la fois sensible et amusante. Un aspect documentaire est doucement distillé, on découvre au fil des pages le mode de vie des petits animaux de la campagne. Différentes espèces, et même les humains, s’unissent pour défendre une cause commune. Une entraide étonnante entre voisins que tout devrait opposer.

Mon avis
Oriane Lassus a vraiment beaucoup de culot et de talent. Elle décide de raconter une histoire avec comme personnage principal des chauve-souris. Même si se sont des animaux inoffensifs qui se nourrissent presque tous d’insectes, l’image d’un animal maléfique perdure encore de nos jours. Beaucoup ont été tuées par ignorance et d’autres meurent suite à la disparition de leur espace naturel. Elle décide de les mettre au premier rang afin de les montrer mignonnes et sympathique. Une belle occasion de parler de leur mode de vie, leur mode de fonctionnement et aussi des autres animaux qui vivent dans la nature, qui cohabitent ou pas. Une petite chauve-souris arrive trop tardivement pour partir en hibernation avec sa famille car elle a percuté un panneau que ces radars n’ont pas repéré. A partir de là, on s’émerveille de l’interdépendance entre l’humain et la nature. L’humain détruit des environnements pour installer plus de routes, plus de bétons qu’importe les conséquences. L’urbanisation pousse une famille à déménager car elle se trouve sur un tracée important. Aucun recours ne lui permet de rester chez eux. La chauve-souris gentiment recueilli va mobiliser les autres animaux pour protéger aussi leur lieu de vie. Puis grâce à l’implication des enfants et d’une association de protections des espèces en voie de disparition, les choses changent. Ensemble, on peut faire en sorte de garder des espaces où vivent des communautés en bonne intelligence. En plus, la scénariste a rajouté en fin d’ouvrage des conseils si l’on venait à trouver une chauve-souris blessée. Comment ne pas tomber sous le charme de ces animaux? Bien entendu, le lecteur entre 8 et 10 ans va se reconnaître dans le héros car lui aussi préfère s’amuser que travailler. Ce n’est pas l’âge qui compte vraiment si on veut se battre pour une bonne cause. Un ouvrage à offrir aux chenapans qui peut ouvrir à une discussion sur l’importance des arbres, des fleurs et des animaux.

Une pépite merveilleuse pour éveiller la conscience des enfants à la biodiversité et la protection de la nature. Aucun doute qu’après ils vont chercher à voir des chauve-souris à la nuit tombée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s