Journal intime de mon corps – Clémentine du Pontavice

La puberté est vraiment une période difficile à vivre et à comprendre. Nour décide de partager via son journal ces interrogations ainsi que celles de ces copines. Heureusement que la parole libère des doutes et des tabous.

4ème de couverture
La dernière fois que je suis allée dormir chez Ondine, juste après les grandes vacances, quelque chose avait changé. Pas quelque chose d’énorme, genre qui te saute à la figure mais quelque chose d’imperceptible. Ondine je l’aime plus que tout, c’est l’une de mes meilleures amies. On n’est pas toujours d’accord, on se dispute parfois mais dans le fond, c’est jamais grave. Ce jour-là, il y avait comme une gêne entre nous. Son corps « décidait des choses et elle devait faire avec » m’a-t-elle dit un peu sèchement. J’étais bien…

Mon avis
A l’adolescence, le corps des jeunes filles changent progressivement avec la poitrine qui commence à pousser, les boutons, la transpiration et sans oublier les règles. Les hormones s’affolent et ce n’est pas facile à gérer. Surtout que cela n’arrive pas forcément au même âge et cela peut arriver n’importe quand. Comment bien se préparer? Pourquoi est-ce que c’est si gênant de parler de règles et d’intimité? Clémentine du Pontavice arrive très bien à aborder le sujet à travers le journal intime de Nour qui partage ces craintes et celles de ses copines. Ainsi elle peut évoquer librement des sujets qui restent assez tabou comme l’apparition des tétons, le regard des autres, la peur des règles, de la douleur, des tâches… Malgré que toutes les femmes ou presque doivent en passer par là, beaucoup n’ont pas eu vraiment d’informations. Et ce n’est pas l’évocation rapide en cours de biologie qui va apporter beaucoup d’informations. D’ailleurs, l’auteure est accompagnée de Ghada Hatem-Gantzer, gynécologue, fondatrice de la Maison des femmes de Saint-Denis, qui intervient dans des collèges et lycées pour des séances sur la vie affective et sexuelle. Elle répond à des questions assez standards en fin d’ouvrage. Une histoire très pédagogique, positive et bienveillante sur la puberté du regard des filles. Les petits dessins facilitent la compréhension. Souvent ils sont accompagnés de commentaires assez modernes pour de la littérature jeunesse comme le fait que ce n’est pas parce que l’on peut avoir des enfants que l’on est obligé d’en vouloir. Elle a aussi choisit d’élargir le thème de la puberté avec le harcèlement scolaire et le cyberharcèlement très répandu en milieu scolaire. Etre harcelé n’a rien de normal et il faut le dénoncer pour faire changer les choses. Signaler un agresseur n’est pas être une balance c’est vouloir protéger les autres et soit même. On doit faire connaître les actes dangereux et néfastes pour la santé et la sécurité de notre entourage. L’avantage de cela est que tout ce qui est dit est vrai contrairement à ce que l’on pourrait trouver sur des sites internet d’autant plus avec la présence d’intégristes religieux. Vous l’aurez compris, n’hésitez pas à offrir ce livre à vos enfants, aux enfants de votre entourage, d’inciter les médiathèques et bibliothèques d’acquérir ce petit bijou de pédagogie.

Un véritable outil intelligent, pertinent, drôle, non-culpabilisant que peuvent se poser les adolescentes sur leur corps qui change.

9 réflexions sur “Journal intime de mon corps – Clémentine du Pontavice

  1. Pingback: Challenge Jeunesse Young adult #11 [Bilan 3] – Muti et ses livres

  2. Pingback: Challenge Jeunesse Young adult #11 [Bilan 5] – Muti et ses livres

  3. Pingback: Challenge Jeunesse Young adult #11 [Bilan 6] – Muti et ses livres

  4. Pingback: Challenge Jeunesse Young adult #11 [Bilan 7] – Muti et ses livres

  5. Pingback: Challenge Jeunesse Young adult #11 [Bilan 8] – Muti et ses livres

  6. Pingback: Muti et ses livres

  7. Pingback: CHALLENGE JEUNESSE YOUNG ADULT #11 [BILAN 9] – Muti et ses livres

  8. Pingback: CHALLENGE JEUNESSE YOUNG ADULT #11 [BILAN 10] – Muti et ses livres

  9. Pingback: Challenge jeunesse young adult #11 [Bilan11] – Muti et ses livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s