Ma vie est tout à fait fascinante – Pénélope Bagieu

ma-vie-est-tout-a-fait-fascinante1

Pénélope est une jeune femme pas si ordinaire qui a un petit grain de folie. Dynamique, pétillante et drôle, elle partage ses tracas du quotidien. Prête pour une rencontre au féminin? 

4ème de couverture
Pénélope Bagieu est une jeune illustratrice parisienne. Elle vit dans le plus petit appartement du monde, sous les toits, en compagnie de son chat rose, de sa collection de chaussures et de ses tracas quotidiens : sa réticence à faire du sport, sa mère envahissante, son chéri qui ne l’écoute pas… Heureusement pour elle, il reste ses copines langues de vipère, les soldes, les séries télé, la presse people et les macarons ! L’auteur croque dans cette bande dessinée les petits riens du quotidien avec beaucoup d’humour et un talent évident : à chaque page, elle nous raconte ses petites histoires et péripéties, tour à tour drôles, justes et émouvantes.

24453681une-vrie-petite-femme-d-interieur-jpg

Mon avis
Pénélope Bagieu en a fait du chemin depuis la publication « Ma vie est totalement fascinante ». Il est important parfois de relire les premières œuvres d’une artiste que l’on suit depuis des années. Entre ces chroniques d’illustration dans une entreprise à dessinatrice qui a reçoit le Eisnerd Award, il y a un fossé. La jeune demoiselle est devenue une femme qui s’est affirmé aussi bien dans son graphisme et surtout dans le contenu. Nous sommes passés à des récits autour d’une personne qu’intéressée par son aspect physique à des histoires de femmes à travers le temps. Même si son dernier ouvrage se consacre à nouveau à sa personne avec « Les strates », sa jeunesse. Le style a bien évolué en créant du lien entre les souvenirs. Cette bande dessinée reste sympathique à lire, fait sourire car l’on peut reconnaître des gens de notre entourage ou parfois des lecteurs peuvent s’identifier. Passer son temps et dépenser son argent en des vêtements et chaussures restent encore une chose bien trop courante. Le culte de l’image pour satisfaire les autres ne changent pas et auraient même tendance à augmenter. On se définit ainsi que son statut social par ce que l’on porte. Qu’importe notre savoir vivre, nos connaissances cela reste secondaire. L’artiste ne va pas aller poser une critique de la consommation et de la construction de l’identité. C’est juste un constat quotidien joyeux et mignon qui nous libère l’esprit le temps de tourner les pages.

Une bande dessinée qui permet de découvrir l’évolution du travail de Pénélope Bagieu et de sourire simplement des aventures d’une nana comme les autres.

25681673

3 réflexions sur “Ma vie est tout à fait fascinante – Pénélope Bagieu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s