Mon corps, je l’aime! – On s’en parle – Amandine Gombault et Eve Gentilhomme

Quand la norme devient trop prégnante, la différence est montrée du doigt. Pourtant chacun a le droit au respect et de s’épanouir. Et si on se disait maintenant : « Mon corps, je l’aime! ».

4ème de couverture
La collection de livres-témoignages illustrés qui parle aux jeunes ! Avec 8 à 10 récits d’expériences d’ados ou d’anciens ados autour d’une thématique forte (le corps) en lien direct avec leurs préoccupations + des portraits de personnalités influentes pour les inspirer. Une préface apporte un regard adulte et objectif sur le sujet et donne des adresses, des références et des conseils pour aller plus loin et avoir des infos supplémentaires utiles.
Tout savoir sur l’acceptation de son corps et de sa différence sur des sujets divers tels que l’acné, les poils, le poids, les cheveux, la couleur de peau, les taches…

Mon avis
Fleurus propose une collection assez intelligente avec des témoignages autour de certains sujets relatifs à la tolérance, à l’engagement, la diversité… Quoi de plus normal de trouver un ouvrage consacré à la relation au corps et aux regards des autres. Une quinzaine de personnes de tout âge et de tout sexe parle ouvertement de leur différence. Une différence est juste une chose non normatif créé par des industriel. Avoir un angiome, être obèse, avoir été anorexique, la transidentité… ne rend pas les gens moins intéressant. Une certitude, il ne mérite pas d’être moqué, humilié aussi bien à l’école que dans la rue. Il faut faire de la pédagogie aussi bien auprès des oppresseurs que des victimes. On tourne les pages et on découvre des femmes et des hommes forts qui ont appris à dépasser les jugements d’inconnus pour s’épanouir. En plus, si des jeunes souhaitent être influencés positivement, ils ont des exemples à suivre. Un livre à offrir à des adolescent.e.s et aussi à des adultes qui subissent la pression sociétale. Sympathique, chaleureux et bienveillant avec des illustrations colorés d’Eve Gentilhomme, il sera dommage de ne pas s’arrêter pour apprendre à se faire confiance et mettre de côté les gens malveillants.

Un livre à glisser sous le sapin ou à offrir pour un anniversaire. Il n’est jamais trop tard pour apprendre à s’aimer et s’en foudre des gens sans intérêt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s