Max n’aime pas lire – Dominique de Saint Mars et Serge Bloch

Beaucoup d’enfants déteste la lecture. Comment aimer lire des mots quand on peut jouer au foot ou regarder la télévision? Pourquoi ne pas essayer pour voir?

4ème de couverture
Ce petit livre de « Max et Lili » parle de la lecture avec humour et vérité. Il peut t’aider à te connaître, te rassurer et trouver une solution par toi-même. Il te montrera que tu n’es pas tout seul ! Un petit moment de tendresse et de dialogue entre parents et enfants sur les émotions de tous les jours !

Mon avis
La collection des « Max et Lili » fait parti des incontournables à offrir aux plus jeunes. Le format assez petit, la couverture épaisse et le fait qu’il y a plus d’images que de textes facilite l’accès à la lecture. En plus Dominique de Saint Mars choisit toujours des sujets qui peuvent concernés les lecteurs comme le refus de se laver, le fait de tout vouloir tout de suite, l’argent de poche, la bagarre dans la cours… Ce tome n’échappe pas à la règle puisque Max déteste lire et préfère regarder la télévision ou jouer avec ces copains. Lire lui demande de ce concentrer, de comprendre, de se souvenir et d’être patient et cela en fait des aptitudes à avoir. Est-ce impossible à développer surtout en période de croissance? C’est une question de volonté et de choisir aussi ce qui est plus facile. Sans surprise, en voyant sa soeur Lili passionné par une histoire, il se laisse convaincre. Est-ce très fidèle à la réalité? Il a peu de chance quand même. Il est dommage que les parents ne soient pas représentés en train de lire à part le père qui regarde un livre d’images sur des compétitions de football. C’est un peu cliché. Et la mère qui dit : « Mais c’est agréable de lire, ça fait rêver. Moi, j’adorais ça quand j’étais petite ». Une phrase qui sous-entend qu’avant elle lisait ce qui n’est plus le cas maintenant. Faut-il comprendre que les adultes ne lisent plus car ils n’ont plus le temps pour cela? que cela doit rester une activité pour les enfants? Une réaction assez étrange surtout que la phrase aurait pu être tournée plus positivement « Moi, j’adore lire depuis que je suis petite. » En effet, beaucoup de parents non lecteurs disent à leurs progénitures que c’est bien de lire sans montrer l’exemplarité. Une situation un peu absurde car l’apprentissage se fait aussi par reproduction de ce que l’on voit. On pourrait pousser la réflexion plus loin avec la représentation de la famille d’un autre temps. La mère va chercher les enfants (une fille et un garçon) à l’école, fait les courses et les couche le soir. Et le père lui est montré en train de se reposer sur un fauteuil individuel. Madame s’occupe de la maison et des enfants et monsieur lui travaille et gagne de l’argent. Une vision de moins en moins réaliste, très stéréotypée dans une société qui tente encore de prouver qu’une femme vaut autant qu’un homme. Côté graphisme, Serge Bloch reste fidèle à son style qu’il a imposé au fur et à mesure des aventures.

Une lecture en demi-teinte que je ne recommanderai pas pour inciter les enfants à lire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s