Gokusen – Tome 3 – Kozueko Morimoto

Le poste d’enseignant n’est jamais de tout repos. Mlle Yamaguchi a décidé de mettre tout son coeur et toute sa force a faire régner l’ordre. Jusqu’où peut aller son influence?

4ème de couverture
Comment remédier aux problèmes qui surviennent dans les lycées difficiles ? Le lycée Shirokin semble avoir trouvé la solution : Gokusen. Contraction de « Gokudo no Sensei » cela signifie littéralement « professeur gangster  » ! Derrière ses lunettes et son air maladroit, Kumiko Yamaguchi, la nouvelle prof de maths de la classe 3-D, est aussi l’héritière d’une puissante famille de yakuza. Gardant le secret de ses origines, elle devra jongler avec les deux facettes de sa vie en s’occupant d’une classe de délinquants !

Mon avis
C’est toujours un plaisir de se replonger dans cette série qui ne connaît pour l’instant aucun ralentissement. Notre professeure fait de son mieux pour permettre à ces adolescents de trouver un peu de quiétude malgré les circonstances. Les écoles nippones ne sont pas si parfaites au final. Sous l’angle humoristique, pour cacher la dureté d’une réalité, Kozueko Morimoto traite de sujet difficile comme le suicide, la drogue et le harcèlement. Grâce à sa double casquette, l’enseignante va combattre le crime et la souffrance où elle se trouve pour donner une chance à ces gamins perdus. Sous son aspect d’adolescente se cache une guerrière qui n’a peur de rien et de personne. Comment lui résister? Un de ces élèves sort du lot car il comprend vite les choses. C’est un gamin brillant avec du potentiel. D’ailleurs c’est un personnage indispensable dans la construction du scénario. Aucun doute que le mangaka va lui insuffler encore plus d’importance. Le monde des yakuzas est régi par des règles strictes où normalement les femmes n’ont pas leur place. Une nouvelle règle transgressée avec beaucoup d’ingéniosité surtout pour un sujet aussi sensible au pays du soleil levant. Toutefois, on peut se demander si elle a des tatouages comme ces comparses masculins. Déjà, elle a le respect des autres ce qui est déjà une belle reconnaissance. Ce troisième tome me donne envie de poursuivre la lecture pour savoir ce qui va nous être proposé par la suite et aussi de relire GTO, une version similaire avec un homme en précepteur.

Etre yakuza ne veut pas dire forcément criminel. Certaines femmes font tout pour changer la donne et faire de ces communautés des protectrices des plus fragiles.

4 réflexions sur “Gokusen – Tome 3 – Kozueko Morimoto

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s