Reine d’Egypte – Tome 2 – Chie Inudoh

Il n’est pas facile d’être reine et de garder sa place. Les jeux de pouvoirs sont des arts dont il faut maîtriser les tenants et les aboutissements. La Reine va devoir apprendre bien à ces dépends.

4ème de couverture
C’est le début d’une nouvelle ère dans l’Egypte des Pharaons : le mariage de la jeune Hatchepsout et de son demi-frère Séthi fait de ce dernier l’héritier légitime du trône, sous le nom de Thoutmôsis II. Représentants des dieux sur terre, ils resplendissent sous leurs parures, et forment à première vue un couple parfait. Mais sous ses airs d’épouse idéale, Hatchepsout cache une colère profonde… Elle ne veut pas être simple reine, mais plutôt devenir pharaon elle-même, comme son guerrier de père ! Enfant, elle n’a cessé d’humilier Séthi au combat à l’épée, et elle est imbattable au tir à l’arc. Pourquoi ne serait-elle pas digne d’accéder au rang suprême, juste parce qu’elle est née femme ? Pour Hatchepsout, c’est le début d’un combat pour s’affranchir des conventions ancestrales d’une des plus grandes civilisations du monde ! L’Egypte ancienne revisitée, à travers les yeux d’Hatchepsout, la première grande reine de l’histoire de l’humanité ! Reine d’Egypte n’est pas seulement un régal pour les yeux, c’est aussi une fresque historique minutieusement documentée sur le combat d’une femme trop libre pour son époque. Son charisme, son intelligence et sa volonté sans faille sont ses meilleurs atouts, mais suffiront-ils à provoquer une révolution au pays des dieux ?

Mon avis
Hatchepsout n’avait pas vraiment donné son avis pour devenir reine. Mais elle est certaine qu’une grande destinée s’annonce pour sa personne. Il va falloir qu’elle fasse les bons choix. Apprendre à jongler entre son époux jaloux et coureur de jupon ainsi que ceux qui veulent garder leur chasse garder demande des talents. Dans ce tome, elle arrive à mieux percevoir qui sont ces ennemis et ces soutiens. Son bras droit est éloigné et remplacé par quelqu’un de moins brillant. Que cela ne tienne car ils se retrouveront plus tard, le destin les réunira forcément. Chie Inudoh continue d’installer dans ce tome le contexte, les limites et les possibilités de l’influence. Les jeux de pouvoir et de nuisance s’installent. La sororité a aussi ces limites d’autant plus quand une favorite est enceinte. Notre héroïne va devoir faire des choix et renoncer à des principes. La mangaka prépare le terrain car une situation très conflictuelle et tendue va venir par la suite. Dans ce tome, nous ne pouvons que nous attacher d’autant plus à la reine qui montre son altruisme. Une chose qu’une personne de pouvoir ne doit jamais montrer. Les pages se tournent avec plaisir surtout avec ces dessins très précis et très lisibles. On veut suivre la destinée de cette jeune femme hors du commun qui refuse de se faire marcher sur les pieds par qui que ce soit et d’autant plus quand c’est un homme. Cette élite qui doit être des représentants des divinités qui se vautrent dans la luxure et l’abondance n’est pas très digne. Sexe, argent et nourritures sont des éléments qui poussent à des révoltes. Est-ce que cela va arriver ? Va-t-il falloir châtrer certains mâles pour calmer leurs ardeurs ? L’avenir nous le dira car bien entendu nous voulons aller plus loin.

Un manga qui se dévore d’une traite. On découvre l’affirmation du caractère d’une adolescente qui ne se transforme pas seulement en reine, mais en femme. 

L’avis Les voyages de Ly : « Dans ce tome, elle fera entre autre la connaissance des chantiers, de l’esclavage (qui met toujours aussi mal à l’aise), d’un jeune homme prisonnier, de prêtres malhonnêtes se livrant à d’immondes orgies, de femmes peu scrupuleuses et abjectes surtout une … Quand au roi il nous manque guère, à son retour il est toujours aussi idiot et abject, il s’est bien trouvé avec l’autre vile créature du harem. »

L’avis Les blablas de Tachan : « Reine d’Egypte est donc un bon divertissement mais il lui manque le petit plus qui le transformerait en lecture incontournable pour moi. »

L’avis La pomme qui rougit : « En conclusion, c’est un très bon second tome. J’aime vraiment énormément suivre Chepsout et la voir évoluer. J’ai hâte de voir ce qui lui réserve l’avenir. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s