Don’t call it mystery – Tome 1 – Yumi Tamura

Parfois, il faut un esprit brillant pour se sortir des histoires les plus improbables. Par chance, Totonô possède un art rare de l’observation et de la rhétorique. Pourra t’il tout de même se sortir de toutes les situations?

4ème de couverture
Do not say Mystery nous entraîne aux côtés d’un singulier Sherlock Holmes des temps modernes. L’action fait ici place à la réflexion, à l’écoute et à la parole. Totono observe, analyse, déduit et conseille, avec une franchise frôlant parfois l’impertinence. Il pourrait sembler hautain mais n’émet jamais de jugement, quelles que soient ses conclusions. Il est jeune et réservé mais pose une regard éclairé surs ses contemporains. Et l’on élucide à ses côtés autant de petits tracas quotidiens, souvent révélateurs de la société japonaise, que de crimes sordides.

Mon avis
La couverture a quelque chose d’intrigante. Déjà dans sa texture, car le papier possède un motif texturé et par le portrait en très gros plan d’un étrange jeune homme. Sa particularité repose sur son épaisse chevelure et le trait graphique assez particulier. On est loin de la perfection des « Naruto » et compagnie. Le trait est moins précis et parfois on trouve même des images numériques. Cela déroute un peu dans la lecture. Puis au niveau du scénario, la mangaka nous propose deux récits dont une qui ne fait que commencer. On va à la rencontre de Totonô, un étudiant qui est arrêté et accusé de meurtre. Il reste toujours calme et arrive d’un regard à analyser la situation. D’ailleurs, il donne des conseils aussi bien matrimoniaux que d’affirme de soi à une femme policière. Il n’est pas avare d’explication. Vous aurez de la lecture malgré la fine épaisseur de l’ouvrage. Grâce à sa capacité, il sort innocent du commissariat tout en confondant le coupable. Cela lui a permis de se faire des amis sans le vouloir car il va surement les aider par la suite. La référence à Sherlock Holmes est indéniable. Toutefois, c’est difficile de s’attacher et de vouloir en savoir plus. Il a été enlevé dans un bus de la ville avec d’autres inconnus et l’envie de connaître la chute n’est pas là. Est-ce pour autant qu’on ne va pas poursuivre avec le tome 2? On constate qu’il y a une évocation d’une éventuelle relation homosexuelle que le héros. Le mythe perdure encore. Un sujet assez tabou dans la culture japonaise surtout quand on sort du yaoi ou du bara. L’avenir nous dira ce qui va se passer.

Un manga qui devra titiller la curiosité des fans de Sherlock et quelques autres. Derrière chaque criminel, se cache des traumatismes qui explique ces choix.

L’avis La pomme qui rougit : « J’ai été complètement bluffé par ce manga qui a frôlé le coup de coeur ! Je ne m’attendais pas à grand-chose, mais le personnage de Totono m’a mis une belle claque. La profondeur du personnage, sa maturité, son calme, les réflexions qu’il se fait son vraiment étonnante et sublime ! »

L’avis Les voyages de Ly : « Une introduction très prometteuse, qui sait totalement happer le lecteur, qui le décontenance, qui joue avec lui, qui le fait réfléchir. Mon bon pressentiment sur cette nouveauté semble totalement se confirmer, et j’ai déjà hâte de le retrouver, et d’en savoir plus sur la dernière affaire qui nous occupe. »

L’avis l’Apprenti Otaku :  » Ainsi, pour un premier contact avec l’oeuvre de Yumi Tamura, c’est pour moi un coup d’essai totalement validé, et j’ai particulièrement hâte de voir ce qu’elle nous réserve pour la suite ! »

L’avis de Les blablas de Tachan : « J’ai vraiment adoré découvrir ce Sherlock japonais décalé mais moderne, le temps de deux aventures, dont la première, terminée, a tenu toutes ses promesses. C’est un excellent polar qui joue sur des codes classiques pour mieux nous surprendre. Avis aux amateurs ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s