Dear Brother ! – Tome 4 – Maki Enjoji

Momo est un peu perturbée depuis le départ de Sôgo. Va-t-elle pouvoir vivre comme femme heureuse sans celui qu’elle aime ? Est-il possible que tout puisse changer ?

4ème de couverture
Momo pensait réussir à vivre paisiblement entourée de ses trois frères, mais se trouver sous le même toit que Sôgo, à qui elle a avoué son amour, s’avère plus douloureux que prévu. Malheureusement, après la dispute de trop, Sôgo décide de quitter pour de bon la maison. Il abandonne ainsi une fois de plus sa petite sœur, pourtant si chère à son cœur, au grand désarroi de cette dernière. Depuis, une année s’est écoulée. Bien qu’incapable d’oublier les sentiments qu’elle éprouve pour son frère, Momo tente d’aller de l’avant…

Mon avis
Pour qu’enfin l’histoire d’amour de Maki Enjoji puisse prendre vie, il fallait que les deux héros n’ai aucun lien familiale. Et ouf, maintenant c’est fait et même prouvé avec des papiers administratifs, il peut se passer quelque chose. Pour une série en 5 tomes, les choses change au niveau du quatrième pour finir en apothéose après. Le bien maigrichon triangle amoureux se révèle un peu là pour mettre un peu de piment. Sôgo va devoir faire face à ces sentiments. Doit-on sortir nos mouchoirs pour ce moment d’émotion à 10 centimes ? Bien entendu que non car c’était au combien prévisible. Si vous aimez la guimauve, vous en aurez le droit et avec la louche en grosse ration. Ce qui a changé avec Momo en un an de distance avec son grand-frère repose sur une pousse de cheveux. Toute ardeur doit être calmé tout de suite. La couverture reste très trompeuse car on pourrait croire qu’il va avoir un moment de connivence sensuel et/ou sexuel, ce qui n’est pas le cas. Néanmoins cela risque d’être le cas dans l’ultime tome où l’on va avoir le droit à un baiser comme dans les Disney. Un bisou, un mariage et un bébé après pour pouvoir dire : ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants. Un cliché trop répandue dans le manga qui j’espère va se tarir et mettre plus de nuance avec moins de soumission.

Un avant dernier tome qui sème tous les éléments pour une fin heureuse et pleine de larme.

L’avis Les blablas de Tachan :  » Utiliser Arisue comme elle souhaite le faire est vraiment injuste pour lui. En effet, j’aime de plus en plus ce personnage et j’aurais aimé qu’il soit plus développé. Pour finir, les révélations n’ont rien de surprenantes, ni même la scène finale qu’on attendait depuis un moment déjà. Heureusement il ne reste plus qu’un tome. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s