Pluto – Tome 1 – Naoki Urasawa, Takashi Nagasaki et Osamu Tezuka

Un des robots les plus puissants au monde vient d’être détruit. Qui a fait ça? Et surtout pourquoi n’y a t’il pas d’indices qui mène vers un coupable?

Quelque chose a réduit à néant le fameux robot Mont-Blanc. Pourtant il était tout un symbole de paix, de gentillesse et il communiquait même avec les oiseaux. Tous les suisses l’appréciaient car ils voyaient en lui l’espoir de jours meilleurs. En plus sa perte est corroborée avec des hectares de forets détruites. Puis un des cadres du groupe de défense des lois sur les robots est assassiné chez lui à Düsseldorf et de façon assez singulière. Impossible de ne pas voir le lien entre ces deux meurtres. Surtout qu’à côté de la tête de chacun quelqu’un a déposé des objets pour symboliser des cornes. L’inspecteur-robot Gesicht d’Europol est mis sur l’enquête. Il n’a détecté rien qui était humain. Mais ne serait-ce possible qu’il ne puisse pas le sentir même au vue de son niveau? Apparemment oui mais l’homme en question doit être particulier. Au fur et à mesure des réponses arrivent. Quelqu’un veut éliminer les 7 robots les plus forts au monde pour protéger l’humanité. Ce qui que l’inspecteur est lui aussi une cible. Il n’a pas encore eux le temps de prévenir les autres qu’un troisième robot est détruit. Il va alerter un robot de compétition qui va profiter de la vie comme elle vient. Si c’est la fin pour lui alors il fera avec même s’il doit abandonner ces enfants. Comment savoir qui se cache derrière ces actes?

En voilà un manga qui sait titiller votre curiosité et votre impatience. Et en plus sur la couverture on voit le nom de Naoki Urasawa qui est derrière les excellentes œuvres avec « Monster », « 20th Century Boys », « Billy Bat », « Master Keaton »… A côté c’est celui de Osamu Tezuka, le créateur de la série « L’histoire des 3 Adolphe » et surtout d' »Astro Boy » dont est inspiré le récit. Quel plaisir de voir un mélange d’un manga culte, des lois de la robotique créent par Isaac Asimov et de l’IA. La collaboration de deux génies cela ne peut donner que la création d’un livre étonnant. Comment ne pas être bluffé par cette première approche avec des robots humains qui possèdent des compétences spécifiques grâce à une IA qui se met à jour. Notre inspecteur ressemble à s’y méprendre à un humain. Quand il peut transformer sa main en arme, le doute n’est plus permis. Ces machines ont une vie ordinaire avec une femme, parfois des enfants, partent en vacances… Un sujet qui est au coeur de nombreux débats à notre époque alors que nous sommes encore loin d’avoir un robot humain à la pointe de cette technologie. Est-ce que cela sera ainsi dans un futur lointain? Est-ce la succession de guerre mondiale qui va permettre une innovation plus rapide? Ainsi on peut envoyer des robots s’entretuer. L’inspecteur Geisicht qui a vécu cette sombre période ressent la fatigue, la lassitude et fait même des rêves. Avec le temps, il se comporte comme un humain. Est-ce une forme normal de l’évolution? L’aspect psychologique n’est pas mis de côté non plus car qu’importe ce qu’ils sont, ils conçoivent leur monde d’une façon, le relationnel aux autres, créent leur référentiel au monde… Les choses ne se déroulent pas au Japon, bienvenu dans une société qui de nouveaux enjeux géopolitiques. Un polar futuriste au combien bien monté qui ne peut que donner envie d’aller plus loin sur cette série prévue en 8 tomes.

Un manga percutant dont il serait bien dommage de passer à côté.

L’avis Les blablas de Tachan : « Une claque dès les premières pages. On sent qu’Urasawa maitrise son histoire à la perfection. Il nous entraîne avec une grande facilité dans cette sombre enquête. Les interrogations fusent de toutes parts. Le monde futuriste qu’il a créé est criant de vérité, c’est une grande réussite. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s