Les carnets de l’Apothicaire – Tome 1 – Itsuki Nanao et Nekokurage

Mao Mao aurait pu avoir une vie plus heureuse si elle n’avait pas été enlevée et vendue. Il faut se résoudre et passer inaperçue. Seulement en suivant son bon coeur, elle a attiré l’attention d’une personne importante. Cela va t’il lui nuire?

Malgré son jeune âge et sa condition de fille, elle a appris à développer des savoirs utiles. Un apothicaire du quartier des plaisirs lui procure un enseignement sérieux. Seulement voilà, pendant la cueille de plantes médicinales, elle est enlevée et vendu comme petite main dans le quartier des femmes du palais impérial. Une zone particulière réservé pour le plaisir unique de l’empereur et la procréation de sa progéniture. Pour éviter d’être mêlé aux complots et autres manœuvres liées à des rivalités entre des préférées, elle fait pour passer inaperçue. Toutefois, la rumeur court que les derniers bébés meurent rapidement. Ses connaissances lui permettent de comprendre pourquoi ces enfants sont décédés et pourquoi les deux derniers nés risquent aussi de perdre la vie. Mao Mao ne peut pas rester sans rien faire. Pourtant, il ne faut pas pour autant qu’elle se démarque. Dans un nid de vipères, il faut éviter au maximum de se faire mordre. Discrètement, elle dépose un mot dans les chambres de favorites avec un conseil. Seulement voilà qu’on lui tend un piège dans laquelle elle tombe. Jinshi, un haut fonctionnaire voit en cette demoiselle du potentiel. Elle gagne de changer de poste et de devenir goûteuse de Gyokuyo, une favorite qui a encore son bébé. L’air de rien, on lui impose des épreuves qu’elle relève haut la main. Jusqu’où cela va la mener? Sa vie est en jeu.

Mao Mao et Jinshi

Tout comme d’autres mangas, l’histoire est librement inspiré de l’oeuvre originale de Natsu Hyuuga qui rencontre un très grand succès. L’adaptation a lui aussi des adeptes sur sa terre natale avec déjà 7 tomes publiées. Ce qui séduit est la forte personnalité de l’héroïne, Mao Mao, une jeune fille qui a grandi dans le quartier des prostitués puis est kidnappée et revendue comme une simple marchandise. Elle se retrouve dans un autre milieu très féminin encore consacré uniquement au plaisir des hommes. Quand l’empereur en a marre d’une de ces concubines, il s’en débarrasse comme un vieux torchon. Une période où il n’était vraiment pas bon de naître femme. Que vaut-elle à part nettoyer et service d’objet sexuel? Même si même dans notre société, la mentalité raz-du-service trois pièces n’a pas tellement évolué, malheureusement. Etre femme demande de devoir se battre au quotidien et de faire attention. On l’aime déjà notre personnage principal car elle va devoir faire preuve de déférence, d’écoute, de méfiance et d’ingéniosité. Jinshi a l’air trop beau et trop gentil pour être honnête. La force de la nature vient aussi dans le quotidien des gens car on y trouve aussi bien un remède, un produit de beauté qu’un poison. La valeur et les objectifs de certains dirigent la destinée de l’usage de ces plantes. Est-ce que de la fabrication des excitants cela va dévier vers d’autres usages? Mao Mao pourra t’elle refuser? Le meilleur moyen d’avoir la réponse est d’aller lire la suite.

Un manga féminin et féministe qui montre aussi bien l’exploitation de la femme que son pouvoir. Mao Mao trouvera t’elle le moyen de retrouver sa liberté tout en gardant son honneur?

L’avis de l’Apprenti Otaku : « L’aspect enquête fonctionne parfaitement, du fait de l’originalité de la profession du personnage principal, et il est rehaussé par des intrigues de palais qui mettent en avant la question des rapports hommes/femmes dans un contexte spécifique. Ainsi, cette entrée en matière est particulièrement efficace et suffit à nous donner envie de poursuivre l’aventure aux côtés de Mao Mao. »

L’avis Les blablas de Tachan : « Les Carnets de l’apothicaire offre un premier tome vraiment prometteur dont la narration et l’écriture de l’univers ainsi que des personnages rendent la lecture passionnante. C’est un peu un retour aux sources pour moi, vieille lectrice de shojo. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s